logo Le moteur de recherche de la télé

Célébrité soudaine : comment garder les pieds sur terre ?

Ça commence aujourd'hui


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 1h20 sur France 2

– Il m'a dit de le voir pour lui demander de la figuration. J'y suis allé mais je me suis dégonflé. Je lui ai demandé un autographe.
– Félix Bollaert : Ila bien réagi?
– Damien Jouillerot : Oui. J'étais un enfant. C'est différent, avec les enfants. J'ai pris l'autographe etje suis rentré. Mon beau-frère m'a demandé... J'ai dit que ça allait se faire. En fait, ila compris queje m'étais dégonflé. Pendant la nuit, il est venu me réveiller. "J'ai appris qu'il repart à Paris demain. Il ne reviendra pas avant le tournage. Si tu lui demandes, c'est maintenant." Il était 4h... Ilallait peut-être mal le prendre... J'ai vu sa voiture sortir du garage de l'hôtelà 5h.
– Félix Bollaert : Ça peut faire un peu psychopathe...
– Damien Jouillerot : Je me suis jeté devant sa voiture. Ilest sorti... "Qu'est-ce que tu fous là? Je t'ai vu hier! Tu veux un autre autographe?" J'ai dit: "Non, mais un rôle, ça m'arrangerait bien." Ça l'a fait moyennement rire. On était quand même dans la forêt... Il m'a demandé si je faisais du théâtre. J'ai dit que j'avais eu une mention très bien... Il me demande mon âge. Ilme dit qu'ilcherche quelqu'un de 12 ans. Physiquement, je faisais 12 ans... "Tu as un appareil dentaire." "Je vais l'enlever_" "Il faudrait que tu aies les yeux bleus." "Je vais mettre des lentilles_" A l'époque, j'avais les cheveux décolorés_ Dans ma région, c'était à la mode. "Tu as les cheveux décolorés_" "Je vais les raser." En plus, j'avais un accent. "Et ton accent?" "Vous cherchez un petit paysan. Ça fonctionne_" "Je n'aurais pas le dernier mot_" Il y avait de la neige. "On va aller à l'hôtel et se poser. Je vais te faire passer des essais."
– Félix Bollaert : Lui-même?
– Damien Jouillerot : Oui, avec son 1er assistant.
– Félix Bollaert : L'histoire est incroyable.
– Damien Jouillerot : A la fin, il m'a dit: "Je ne sais pas si tu auras le rôle. Par contre, j'ai fait une belle rencontre_"
– Félix Bollaert : On a les images. C'était ça, à 5h.
– Tu connais des gars de la Résistance?
– Plein_
– Ils ont des armes?
– Pas qu'un peu.
– Ils ont quoi?
– Des mitraillettes, des canons, des chars, tout!
– Comment tu le sais?