logo Le moteur de recherche de la télé

Célébrité soudaine : comment garder les pieds sur terre ?

Ça commence aujourd'hui


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 1h20 sur France 2

– Mais à l'inverse, quand c'est de l'amour... On répond quand on est aimé, on ne répond pas quand on est mal aimé...
– Dr L_Karila: Les haters, c'est l'escalade à la défonce, pas celle de drogue, mais la défonce de personnages. Ça part en escalade et des gens viennent se greffer sur les haters, qui ne le sont pas et qui le deviennent...
– Damien Jouillerot : Toi, tu es humain, alors tu vas avoir une tendance à répondre. vous envoient des messages négatifs.
– Doushka Esposito : Ah, je croyais que c'étaient les internautes!
– Dr L_Karila: Genre "t'es moche", "t'es gros", "tu manges trop".
– Félix Bollaert : Si on a la curiosité de voir les comptes de ces gens, en général, ce ne sont que des messages de haine à tout le monde.
– Doushka Esposito : C'est des frustrés de la life! Angélina rit.
– Félix Bollaert : Tu fais attention aux réseaux sociaux, Angélina?
– Angélina: Oui, très attention. Ma maman gère aussi.
– Félix Bollaert : Tu ne vas pas voir ce qu'on dit?
– Angélina: Des fois, je vois des messages méchants, maisje m'en fous. Quand ils viennent devant toi, ils te disent: "Salut, je peux faire un selfie?" Derrière, ils disent...
– Doushka Esposito : C'est une façon d'exister aussi par rapport à la notoriété...
– Félix Bollaert : Il y a eu un passage à vide, à un moment?
– Damien Jouillerot : Entre 21 et 25 ans. Physiquement, j'étais soit trop jeune, soit trop vieux. J'avais le même agent depuis toujours. Je sentais bien que ça allait moins bien. Moi-même, je n'allais pas bien. Si je ne vais pas bien, mon métier ne peut pas aller bien. Je ne peux pas lui donner tout ce quej'aimerais_ J'étais déjà papa. Du coup, j'avais envie de concentrer ma vie sur mon fils et pas sur ma carrière. J'avais mon épouse... Surtout, le théâtre est arrivé à ce moment-là. Beaucoup de comédiens vont dire: "J'ai fait du théâtre parce que j'avais envie de changer." Mais souvent, quand l'image s'arrête, le théâtre vient à toi. Il faut le prendre comme ça. Moi, j'adore le théâtre. C'est un spectacle vivant. C'est une espèce de one shot quej'aime énormément. J'ai fait beaucoup de théâtre et, après, j'ai eu une période où je ne travaillais plus. Je ne pouvais pas faire autre chose parce que je n'en avais pas envie. Je suis fait pour être artiste. Je n'avais pas envie d'être autre chose qu'artiste_ Même serveur... J'aurais fait 10 minutes, Ça aurait été un enfer