logo Le moteur de recherche de la télé

Des chiffres et des lettres


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 16h05 sur France 3

capture
– Mais on protège ces parties qui sont en bois pour que ça fasse tampon si on rencontre un iceberg en Méditerranée.
– Le sujets sur la marine, c'est mieux avec Arielle.
– Oui.
– Je ne suis pas partisan d'écrire "rouf" avec un U,
– Oui, ça reste de l'anglais. mais le Il rOUfu. a été francisé.
– Mais c'est une erreur.
– Le "four", non.
capture
– Les points vont à Lionel. Un duel d'orthographe !
– Michèle Lechevallier, Yvon Gérard-Leveille et Chantal Bouguet ont envoyé le mot "asphyxier".
– Lionel a la main. X, I, E, R. Ce verbe a été crée au 19e siècle en 1835 dans la langue française. avec un A privatif, ça vient de "sphygmos", qui signifie "palpitation" ou le "pouls" en grec. Donc "asphygmos" ou "asphyxier", c'est quand il n'y a plus de pouls, l'oxygène ne circule plus dans le sang car vous êtes étranglé par un criminel ou par quelque chose que vous avez avalé.
– D'accord, vous aviez un bon rythme, il n'y a pas eu d'erreur, donc Lionel marque 10 points. Maintenant, nous passons au duel de calcul mental.
– Il vient de Paul Brévier, de Saint-Martin-Boulogne, il propose les opérations suivantes.
– UoneL
– Oui, il est fort. Il n'est pas tombé dans les pièges.
– Vous avez donné la bonne réponse, bravo ! à 50. Si je dis que c'est encore jouable, Laurent ne me croira pas. Voici un L'un dans l'autre !
– Madeleine Planchon, de Saint-Etienne, a eu l'idée de vous demander pour le nom propre... Et pour le nom commun... Ce n'est pas la synecdoque, je préfère le signaler. Voici le tirage !
– ESOPEetPROSOPOPEE
– Bravo ! La "prosopopée" des lois est connue dans le "Criton" de Platon, on l'étudie à l'école. C'est quand on fait parler une abstraction comme les lois, un mort ou un animal, par exemple. "Esope" faisait parler les animaux.
– Vous aviez fait l'opinion publique dans Offenbach.
– Oui, dans "Orphée aux enfers".
– Vous chantiez l'opinion publique. aux 6e et 7e siècles avant Jésus-Christ, mais on ne sait même pas s'il a existé. Hérodote en a parlé, il aurait été laid, boiteux, bègue et il était peut-être esclave. Il aurait fixé les règles de la fable, qui existait avant lui.
capture