logo Le moteur de recherche de la télé

Tout l'amour d'un père


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 13h55 sur TF1

– C'est une fille.
– Une fille !
– Tu veux la sentir bouger ?
– Ouais. Ils rient. Elle sait que je suis son père ?
– Un jour, elle le saura. Liam est arrivé ?
– J'ai perdu les eaux.
– C'est pas vrai !
– Tu m'emmènes ?
– J'ai pas mon permis. Les questions ont encore changé.
– Me laisse pas.
– Ne t'inquiète pas.
– Ça va ?
– Le bébé arrive !
– Venez vite.
– L'ambulance va arriver, Respire. Elle souffle.
– Mon adorable petite Zoe.
– Voilà, prenez-la.
– Coucou, toi. Comme tu es belle !
– Qu'elle est jolie !
– Oui. Une porte s'ouvre.
– Tout s'est bien passé. Elle est magnifique. Il rit.
– Oh, comme tu es jolie. Oui, tu es jolie !
– Qu'elle est mignonne ! Elle va s'appeler comment ?
– Elizabeth, comme maman.
– C'est parfait.
– Tenez, prenez-la. Je vais nous chercher du thé. Comment tu te sens ?
– Tant de choses se bousculent dans ma tête. Je ressens plein d'émotions.
– J'étais dans le même état quand tu es née.
– Je vais garder ma fille. Je suis folle de vouloir la garder ?
– Non, pas du tout. Je serai là pour t'aider.
– Je suis désolée. J'ai été horrible avec toi pendant des années. J'ai été égoïste et je ne te respectais pas. Ça a dû être difficile de m'élever. Tu as fait tout ce que tu pouvais. Maman avait écrit que le jour où j'aurais un enfant, je comprendrais à quel point elle m'aimait. Maintenant que j'ai Lizzy, je comprends. Je ressens tellement d'amour. Je suis submergée. J'ai ce sentiment... Ce besoin intense de la protéger. Ce que je ressens m'aide à comprendre ce que tu vis.
– Tu n'as pas besoin de t'excuser. Je suis fier de toi. Ta maman aussi serait fière de toi.
– Je crois qu'elle l'est, quelque part. Elle aussi, elle aimerait Maggie. Comme moi.
– On s'est rencontrés grâce à toi.
– Les choses n'arrivent jamais par hasard. Euh, papa ? On peut s'arrêter en chemin ? Ma petite maman... Je voudrais te présenter quelqu'un. Voici ta petite fille, Lizzy. On l'a appelée comme toi. Je trouve qu'elle a ton sourire. Tu avais raison. Elle est un vrai cadeau. Je voulais que tu saches que j'ai lu ta lettre, mais tu le sais sûrement déjà. Merci de veiller sur nous. On va bien. Et papa aussi. Il a trouvé quelqu'un qu'il aime vraiment. C'est réciproque. On va rentrer à la maison. On ne reviendra pas tout de suite. Je sais que tu es avec moi. Je pense beaucoup à toi. Je t'aime, maman.
– Je vais cuisiner. Tu veux quelque chose ?
– Tu peux lire "Quand tu fais des voeux "à la lune" ?
– Oui, bien sûr. "Quand tu fais des voeux à la lune, sais-tu qui les entend ? "Est-ce un chien, un chat, un petit oiseau, "un pingouin ou un perroquet ?" Sous-titrage : Nice Fello