logo Le moteur de recherche de la télé

Chroniques méditerranéennes


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 9h45 sur France 3

capture
– On a vraiment un blocage de lame. On a une grande fluidité d'ouverture ou de fermeture. Tu as une sécurité d'ouverture. C'est ce que j'aime le plus, faire ce genre de couteau.
– Tu en parles avec amour. Merci beaucoup. Je repars à l'assaut des fortifications et de la ville. Je te laisse travailler.
– Entouré par le parc national des Ecrins et le parc régional du Queyras, le Briançonnais tutoie des sommets de plus de 3000 m d'altitude, devenus, avec le temps, des étapes mythiques du Tour de France.
– Le Briançonnais est aussi réputé pour ses célèbres cols, le Lautaret, le Galibier et l'Izoard, où je me trouve. C'est ici que se sont écrites les plus belles pages Bravo! Savez-vous comment Briançon a su se démarquer et devenir une vraie station sportive? Avec ça! C'est la télécabine du Prorel. Elle a été créée en 1990 et relie Briançon, la ville, à Serre-Chevalier, la station, pour devenir le grand domaine skiable de Serre Chevalier Vallée. Ça fonctionne aussi bien l'hiver que l'été.
capture
– Briançon, pris au piège dans ses remparts, a dû pousser les limites de la ville, notamment avec l'arrivée des militaires et le fameux 159e régiment d'infanterie alpine Quartier en complet renouveau, c'est ici que Jimmy a choisi d'ouvrir son nouveau restaurant. Enfant de Briançon, il partit faire ses armes à l'étranger, mais l'appel du pays était trop fort.
– Bonjour.
– J'arrive. Comment vas-tu?
– C'est sympa, ici. C'est un quartier hyper nouveau. C'est encore en construction un peu partout.
– C'est un vrai pari. Avec le 1er restaurant dans la rue centrale, on voulait se positionner sur ce quartier avec un concept différent, avec une démarche de produits locaux.
– C'est intéressant. Quartier moderne, resto assez moderne, mais pour toi, le plus important est de rester dans le produit local.
– Local au maximum pour limiter les transports et avoir une démarche un peu écologique. Faire travailler les artisans locaux, c'est toujours une fierté.
– Que vas-tu m'apprendre à cuisiner?
capture