logo Le moteur de recherche de la télé

Chroniques méditerranéennes


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 9h45 sur France 3

– Vauban, à la fin du XVIIe siècle, veut en faire un exemple de fortification, un bastion imprenable. Il se lance dans une série de modernisations des remparts. Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, Briançon a su garder son charme et son histoire. Direction la porte nord pour rejoindre Colette, une amoureuse de la ville qui en connaît tous les secrets.
– Bonjour. On est où exactement?
– Nous nous trouvons dans le bâtiment d'entrée de la ville, le Colombier, parce qu'il y avait autrefois un colombier militaire, des pigeons voyageurs qui permettaient la communication entre les différents ouvrages fortifiés qui entourent la ville.
– Je suppose que ce n'est pas un hasard si on se retrouve devant Vauban.
– Vauban est venu à Briançon à la fin du XVIIe siècle pour mettre la ville en défense, car elle était sous la menace de notre voisin, le duc de Savoie. L'Italie n'existait pas encore à cette époque.
– Tu vas me raconter tout ça. On va par où? Entre.
– J'entends du bruit. On est où?
– Nous nous trouvons juste au-dessus du passage de la porte, dite porte de Pignerol, qui permettait d'entrer dans la ville. dans ce qu'on appelle la chambre de la herse, le logement qui abrite la herse et tout le système de lever.
– Ce sont des systèmes qui ont été mis en place par Vauban?
– Oui, sur ses ordres.
– Tout a été imaginé en défensif?
– Oui, on mettait la ville en état de siège.
– On continue. Il y avait des douves?
– Ce n'était pas des douves mais des fossés. Pour 3 raisons. D'abord, on est en montagne. Avec la pente, il était difficile de maintenir de l'eau en place. La 2e, c'est que le sous-sol est calcaire, donc l'eau s'infiltre, elle ne reste jamais en place. Surtout, ces fossés servaient de zone de circulation pour les soldats.
– Magnifique.
– On se trouve devant le système de défense de la porte. Tu remarques quelque chose de particulier?
– Elles ne sont pas alignées.
– Exactement. Ça permet d'éviter le tir en enfilade.
– Ça veut dire que si l'ennemi arrive ici, il ne peut pas tirer en direction de l'autre porte.
– On dit que Vauban était le spécialiste des constructions en étoile.