logo Le moteur de recherche de la télé

Chroniques méditerranéennes


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 9h45 sur France 3

– Ville fortifiée parmi les plus célèbres de France, nous partirons à l'assaut des remparts pour une visite underground de la célèbre forteresse Vauban.
– C'est une visite tout-terrain!
– Vous connaissez le gargouillard? On va tout vous expliquer sur les secrets de fabrication du célèbre couteau de Briançon. Mélange des saveurs et des arômes pour une cuisine simple mais délicieuse et, surtout, que du local.
– On a de bons produits. Ça ne sert à rien de mettre 36 000 choses dans la recette.
– Avant d'entrer dans les fortifications, prenons de la hauteur pour mieux comprendre cette ville. Son positionnement au coeur des 5 vallées lui offre des conditions exceptionnelles pour faire du parapente. Direction le sommet du téléski du Prorel pour une vue plongeante, mais surtout pour un plein de sensations.
– Salut. Rendez-vous en altitude.
– Bienvenue au décollage.
– Merci de m'accueillir et de me faire partager ce moment au-dessus de Briançon.
– Ici, c'est un endroit particulier. On peut décoller dans toutes les directions: face au sud et face au sud-ouest, si on veut. C'est un site où on vole très souvent. La voile monte. Une fois qu'elle est au-dessus de la tête, on reste bien debout.
– C'est un gamin!
– Ça va aller?
– Oui. Vous me ferez penser à vous remercier. Détends-toi. Ça va bien se passer. On recule ensemble. La voile quitte le sol. Elle monte au-dessus de nos têtes. On se retourne et on avance. Tu peux passer les bras derrière. Bienvenue en l'air. Est-ce que tu es bien installée?
– Ça va.
– CooL Là, on a Briançon, avec la vieille ville, entourée par les remparts, la cité Vauban. Derrière, si tu montes, tu arrives au col du Montgenèvre. Quand tu quittes Briançon, vers le sud, il y a l'Argentière. Tout droit, tu arrives à Marseille.
– Tu as commencé à quel âge? je laisse passer les copains. Le parapente, j'ai commencé à 20 ans. Ça faisait déjà longtemps que je rêvais de voler.
– Tu es d'ici?
– Non, je suis né à Sarlat, en Dordogne. Je suis venu m'installer ici quand j'ai appris à voler, il y a 15 ans.
– J'ai vu des enfants qui sautaient.