logo Le moteur de recherche de la télé

Les témoins d'outre-mer


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 8h40 sur France 3

– Elle y donne des cours de gwoka, l'occasion pour elle de montrer ses talents et de totalement lâcher prise.
– Ma maman était embarrassée avec moi, carje dansais partout, même dans les centres commerciaux, où il y a toujours un fond musical. Donc la bougeotte! J'aimais danser. J'aimais vraiment ça. 0K. Je veux voir ça. Je veux reconnaître chacune de vos personnalités.
– Près de 40 000 personnes pratiqueraient le gwoka en Guadeloupe. Les cours de Jenny permettent de s'améliorer et de vaincre sa timidité.
– Ce qui m'anime, c'est l'identité. Je suis une Guadeloupéenne. Cette musique me parle et fait partie de moi. En plus, j'aime danser, tout simplement!
– Jenny a donné des cours à New York et Londres. Cette danse parle à tous. Elle est aujourd'hui inscrite au patrimoine immatériel de l'Unesco.
– FORM'AKA!
– Nella Bipat : Moi aussi, je veux faire du Form'aka!
– H.Sérignac: Je ne suis pas sûre des mouvements. Il faut qu'on prenne des cours!
– Nella Bipat : On est partantes. Venez quand vous voulez faire une démonstration, Jenny! C'est prenant. On écoute Jean, depuis Paris, à ce sujet.
– La culture de la Guadeloupe m'a permis d'être ce que je suis à travers mon travail. Je suis coach sportif depuis 83. Je me suis rendu compte que j'avais une richesse qui m'appartenait. Cette richesse s'appelle le gwoka. A partir de ma danse culturelle, j'ai créé le gwoka fitness. Je n'ai pas créé le gwoka, mais le gwoka fitness. Cette danse sportive vous permet de travailler les muscles de votre corps, votre souplesse, votre coeur, votre esprit, parce que le gwoka, c'est la culture de la Guadeloupe!
– Nella Bipat : Culture de la Guadeloupe mais aussi 7 rythmes de gwoka. Il y en a pour toutes les intensités. Ça va du très lent au très rapide. C'est l'heure de vous retrouver, Hélène. On parle d'Ebony, cette jeune Martiniquaise qu'il faut absolument suivre.
– H.Sérignac: On va voir son très beau parcours. Vous voyez cette jeune fille en images, E.Lerandy, 23 ans. Elle est en train de verser de la résine pour fabriquer un prototype de chaise. Ebony fait partie d'une des plus grandes écoles de design au monde qui se situe à Lausanne.