logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 16h15 sur France 2

– Caroline Margeridon : C'est mignon, les petits personnages.
– Paul Azzopardi : 110.
– Caroline Margeridon : 200.
– P_-J_Chalençon: 210.
– A.-C_Verwaerde: 250.
– Paul Azzopardi : Pour vous.
– Caroline Margeridon : 360 avec moi.
– Paul Azzopardi : C'est pour toi, Caro_
– Caroline Margeridon : Affaire conclue avec moi à 360 euros?
– Michel: Affaire conclue.
– Caroline Margeridon : Je me retrouve encore avec un tableau. Je n'arrête pas d'en acheter.
– A_-C_Verwaerde: Et tu ne les vends
– Caroline Margeridon : Si.
– A.-C_Verwaerde: C'est bien. C'était quoi, l'estimation?
– Michel: 200 euros.
– Pour acquérir ce tableau, Caroline paie Michel avec son propre argent. Pas d'attente, l'affaire est conclue immédiatement.
– Caroline Margeridon : Combien je vous ai acheté ça?
– Paul Azzopardi : 360.
– P_-J_Chalençon: Encore 10.
– Caroline Margeridon :Je vous fais un petit tas. Tenez.
– Michel: Merci.
– Caroline Margeridon : C'est moi qui vous remercie.
– Juliette Cohen : Merci beaucoup.
– Paul Azzopardi : Tu as un beau tableau.
– P_-J_Chalençon: Il est très joli.
– Michel: C'était amusant. On a bien rigolé. J'ai beaucoup de choses anciennes. Je pense revenir en vendre.
– Place à la vente du bougeoir de Fabienne évalué à 100 euros.
– Paul Azzopardi : Charmante dame,
– Fabienne: Bonjour.
– Paul Azzopardi : Comment vous appelez-vous?
– Fabienne: Fabienne_
– Paul Azzopardi : Vous venez d'où?
– Fabienne: D'un petit village à côté de Montpellier.
– Paul Azzopardi : Vous nous apportez quoi?
– Fabienne: Un bougeoir.
– P_-J_Chalençon: Merci.
– Caroline Margeridon : Normalement, c'est en paire.
– Fabienne: Ça m'a été offert en cadeau de mariage. Une paire, ça faisait peut-être beaucoup.
– Caroline Margeridon : C'était pour votre cadeau de mariage?
– Fabienne: Oui. une tête de femme.
– Fabienne: C'est Bacchus, le dieu du vin.
– Caroline Margeridon : Tout ce qui est Bacchus, j'achète.
– Fabienne: Ah...
– A.-C.Verwaerde: Vous avez une cliente.
– Caroline Margeridon : Je regarde
– Paul Azzopardi : Il n'est pas cassé? Pas recollé?
– Caroline Margeridon : Pas encore. Stéphane n'est pas là.
– Fabienne: Il est en parfait état.
– Caroline Margeridon : Bacchus... Je trouve qu'il a une tête de femme, votre Bacchus_ Il a un visage assez fin.
– Juliette Cohen : C'était il y a 30 ans?