logo Le moteur de recherche de la télé

L'amour en 8 leçons


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 15h45 sur M6

capture
– Je vais me trouver un travail à mi-temps. Je vais trouver un job. Je pourrais faire la baby-sitter avec Megan, faire ta déco, tout ton ménage et même tes carreaux.
– Ouvre les yeux. Trouve un plan B pour ta carrière. Prends-toi en main. T'es plus une enfant. regardez qui revoilà... Ça faisait un bail.
– En effet.
– Une personne pour dîner ? Suivez-moi. Je vous en prie, monseigneur, asseyez-vous. Au menu, aujourd'hui, lasagnes de boeuf ou poulet rôti. Si j'étais vous, je prendrais le poulet rôti.
– Merci du conseil.
– Et voilà votre menu.
– Parfait.
– Vous désirez quelque... Le monde est petit.
– Tu travailles ici ?
– Oui. C'est tout nouveau. J'ai commencé aujourd'hui. Et honnêtement, jusqu'à maintenant, c'est la cata. Ce matin, ma voiture chérie est tombée en panne pour mon 1erjour... Votre addition.
– C'est pas de chance. Désolé pour toi.
– Forcément, je finis mon service dans une demi-heure etje sais pas comment je peux rentrer. C'est pas une vie de rêve, ça ?
capture
– Personne ne pourrait passer te prendre ?
– Eh ben non. Steve finit tard, et Claire a emmené Megan au cinéma. Ça finira par s'arranger. Ça peut pas empirer. Faut pas dire ça, c'est mauvais pour le karma. Je reprends cette phrase. Qu'est-ce que je te sers ?
– Un café.
– Je t'apporte ça.
– En tout cas... Si tu as besoin d'un chauffeur, j'ai une voiture.
– Harold, c'est super sympa et ça me dépannerait beaucoup, mais c'est gênant. J'ai pas le droit.
– Je comprends.
– J'ai le droit?
– Je t'en prie.
– Merci. Quel gentleman ! Ta petite amie t'a très bien dompté.
– J'en ai pas. Je suis pas doué avec les filles.
– Moi, je parie que t'es pas si pitoyable.
– Si. Mon meilleur ami m'a traîné chez une espèce de "spécialiste".
– Une spécialiste ? Pour ?
– C'est une coach de l'amour.
– Sans rire ? Une coach de l'amour ?
– Exactement.
– Résultat des courses ?
– Un fiasco. Elle voulait m'arnaquer. J'ai eu l'impression d'être un cas désespéré.
– Non, personne n'est un cas désespéré.
– D'accord, vas-y. Harold, merci encore de m'avoir ramenée.
– De rien.
– Bonne nuit. Peut-être à bientôt.
– T'es rentrée comment?
capture