logo Le moteur de recherche de la télé

L'histoire du cheval de Troie


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 15h35 sur France 5

capture
– C'est comme si j'avais voyagé dans le temps.
– La confrontation au terrain confirme ce que laissait supposer les rares preuves historiques qui ont traversé le temps. Cette colline rocheuse fut le point central des luttes de pouvoir de toute la région.
– Nous sommes à l'extrémité nord-est de Troie. D'ici, on a un bon aperçu de l'avantage stratégique de cet emplacement géographique.
– Troie se situe dans les détroits, les Dardanelles, qui est l'endroit qui met en relation tout le monde égéen avec le monde oriental et de l'Asie. Par conséquent, cette ville représentait un verrou sur ce commerce et qui contrôlait ce verrou contrôlait l'ensemble des commerces et des échanges entre est et ouest, nord et sud.
capture
– Mais l'importance de Troie n'est pas seulement stratégique. La ville est réputée riche et opulente.
– Les Grecs étaient convaincus que les Troyens vivaient dans le luxe.
– Ce n'est pas une simple ville agricole. Il s'agit bien d'une cité très prospère.
– Les Troyens sont des commerçants, particulièrement connus pour une marchandise très spéciale : les chevaux. Les ossements de chevaux trouvés lors des fouilles indiquent que ces animaux onéreux et très rares à l'époque, sont monnaie courante à Troie.
– Homère décrit très clairement une ville avec des avenues et des rues très larges qui permettaient aux Troyens de circuler en char à l'intérieur des remparts. Ils étaient très fiers de leurs chevaux.
– C'est un animal indispensable pour tirer les chars qui est le mode de déplacement par excellence du héros homérique. En ce sens, le cheval est très valorisé : plus le cheval est beau, plus le char est beau, plus le héros est puissant.
– Le cheval était le genre de cadeau diplomatique que s'offraient les rois. Un bien très luxueux.
– A la lumière de ces éléments, il apparaît crédible que les Grecs aient choisi le symbole du cheval pour piéger les Troyens. L'opulence et la position stratégique de la ville en font une cible majeure. Mais quelles preuves permettent de confirmer le pillage de la cité comme le décrit Homère ? Dés générations d'archéologues ont exploré ces ruines pour déterminer la date de prise de la ville et les causes de sa chute.
capture