logo Le moteur de recherche de la télé

L'histoire du cheval de Troie


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 15h35 sur France 5

capture
– Le travail de Mark Schwartz consiste à imaginer ce à quoi les assaillants se trouvent confrontés. Les murs de pierre ne constituent certainement pas l'unique obstacle à franchir.
– Là, nous sommes devant le site de fouilles. On peut voir ici ce qui reste du fossé fortifié qui mesurait environ 2m de profondeur de large. Il entourait toute la ville basse. Ça fait environ 2km.
capture
– Peu imposant, ce fossé est cependant très efficace. Il constitue avant tout la 1re preuve que les Troyens se sont prémunis contre une attaque ennemie. Toute la ville basse est entourée d'un fossé défensif renforcé par une palissade de bois. Cette voie d'écoulement pluvial présente des dimensions similaires
– Il constituait un obstacle conséquent pour les assaillants, pour les chars, l'infanterie ou tout équipement qu'ils auraient souhaité utiliser.
Il n'était pas facile de descendre à l'intérieur puis de remonter de l'autre côté. C'était même très difficile. Et imaginez devoir le faire avec une armure en bronze sur le dos ! Sous une pluie de flèches ennemies ! C'est un dispositif d'usure, un moyen de ralentir l'armée assaillante et de lui causer de lourdes pertes. Son effet est également dissuasif.
– Et ce n'est là que la 1re ligne de défense.
– A supposer que les Grecs aient réussi à franchir cet obstacle, ils devaient encore traverser toute la ville basse pour atteindre la citadelle et essuyer d'intenses combats de rue. Une tâche ardue.
capture