logo Le moteur de recherche de la télé

L'histoire du cheval de Troie


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 15h35 sur France 5

capture
– La tour de siège aurait dissimulé des troupes et aurait pu être couverte de peaux d'animaux. On est assez proches de l'image du cheval de Troie.
– Les descriptions historiques des tours de siège sont tout à fait cohérentes avec les techniques grecques d'alors.
– Dans sa forme la plus simple, la tour de siège n'est rien d'autre qu'une sorte d'échelle mobile conçue pour permettre aux troupes assaillantes d'atteindre les remparts.
– Stephen Ressler conçoit un engin adapté aux dimensions des fortifications troyennes. Haut de 5 étages, il est composé de 25t de bois. Il peut abriter 200 hommes et 100 soldats supplémentaires sont nécessaires pour le déplacer et le manoeuvrer. Il ne peut donc s'agir d'une ruse.
capture
– On imagine très bien le chaos qui régnait sur ce champ de bataille. L'assaillant devait mobiliser toutes ses forces pour franchir ce mur. Les troupes auraient toutes été alignées ici. Archers et frondeurs auraient couvert l'assaut par des tirs sur les défenseurs.
– Les murs de la citadelle témoignent de l'existence de ce type d'attaque à l'époque.
– Il est évident que les Troyens connaissaient très bien les techniques de siège. C'est pourquoi les murs ne sont pas verticaux mais inclinés.
– Cet élément constitue à lui seul un obstacle important pour une attaque à la tour.
– On voit bien que le mur est incliné à environ 20 degrés. Avec un peu d'imagination, on constate que cet angle crée un espace conséquent entre le sommet de la tour et le haut du rempart. Les troupes assaillantes doivent le franchir sous les tirs défensifs afin de pouvoir atteindre l'enceinte depuis leur engin.
– Cela complexifie la conception de la tour de siège.
– Cela veut dire qu'elle devait être équipée d'une sorte de pont qui permette aux troupes assaillantes de franchir ce vide. Mais cette plate-forme devait être assez sophistiquée pour supporter un poids important en toute sécurité. La conception d'une tour qui aurait permis d'attaquer les remparts de Troie constituait donc un défi.
– Bien sûr, ce défi n'est rien comparé aux difficultés rencontrées par les hommes qui doivent manoeuvrer l'engin.
capture