logo Le moteur de recherche de la télé

La maison sur la plage


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 15h30 sur TF1

capture
– Elle a enlevé les oeufs des nids. C'est illégal. On ira les remettre. Qu'ils essaient de nous arrêter.
– A l'aide ! Toy, ça va ?
– En voilà, une aventure, Caretta.
– On peut voir ça comme ça.
– Ce cottage en a vu bien d'autres. Et pareil pour nous.
– Pardon d'être partie comme ça,
– Ne t'excuse pas. J'ai toujours adoré que tu aies ce caractère. Tu étais déjà comme ça, petite. Je rêvais de te voir voler aussi loin que possible. Je voulais que tu prennes ton envol. Tu crois en l'âme soeur ?
– Je suis sceptique.
– Je n'étais pas du genre à y croire, jusqu'à ce que je tombe sur RusseIl Bennett.
– Je savais que tu m'avais pas tout dit.
– A cette époque, les dunes s'étendaient sur des kilomètres. Il n'y avait pas de plan d'urbanisme. Il n'y avait que l'océan, le sel, nos tortues et nous deux. Ça n'a duré qu'un été, mais nous étions inséparables. Nous évitions les rumeurs.
– Quelles rumeurs ?
capture
– Il était fiancé à quelqu'un. Je sentais à quel point ça lui coûtait, alors j'ai pris mes distances.
– Il l'a épousée ?
– Il m'a écrit une lettre où il disait qu'il partait rompre avec elle.
– Et ensuite ?
– L'avion qu'il a pris s'est écrasé. Avarie matérielle.
– Oh, maman...
– Quand j'ai rencontré ton père, une part de moi était morte. C'est l'acte de propriété de la parcelle que RusseIl m'a donnée. Il voulait que ce soit mon cadeau de mariage. Ce sont les dunes devant la maison, où les tortues viennent pondre. Je veux que tu l'aies, ainsi que cette maison. Tout est à toi. Je veux que tu comprennes que la maison de la plage, ce n'est pas qu'un bel endroit. C'est un état d'esprit. Musique douce Oh, mon Dieu. On sortait te chercher. Tout va bien ?
– Oui, très bien. Brett m'a emmenée à l'hôpital et il a dormi sur une chaise.
– Elle devrait encore être là-bas. Elle a voulu sortir. Je vais faire un tour pour voir comment ça a tenu.
– Allez, viens.
– Palmer ?
– J'ai eu du mal
– Ce n'était qu'une tempête tropicale.
– Et tu l'as bravée.
– Pardon, maman. Je suis désolé. Vraiment désolé.
– C'est oublié.
– J'aurais dû être là pour toi.
– Je t'aime aussi.
– C'est bon. Je vais pouvoir la retaper. Toute femme du sud a besoin de sa pergola.
– C'est vrai, on en a besoin.
– Je vais pas repartir. mais tu parles d'aujourd'hui ?
– Je repartirai jamais. Ici, c'est chez moi, maintenant. Lovie m'a dit qu'un jour, Je sais ce que je dois faire. Sifflements
– Tiens. Voilà, maman.
– Merci, ma puce. On a passé un été incroyable, Cara.
capture