logo Le moteur de recherche de la télé

Je t'aime, etc.


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 15h10 sur France 2

capture
– Valérie a fait le pari de remettre à la mode les agences matrimoniales. Vous avez tout quitté ily a près de 18 ans. Vous avez quitté votre job dans la haute parfumerie. Vous avez entamé une nouvelle vie pour créer une agence de rencontres. Vous êtes tombée dedans par hasard, en rencontrant une marieuse. Vous avez apprécié la dimension humaine de son métier. Vous avez lancé votre agence Hasard d'une rencontre, c'est ce métier qui est devenu votre vocation. Vous vous définissez comment? Vous êtes un artisan de l'amour?
– V_Bruat:Je préfère "artisan de l'amour" à marieuse. C'est de l'artisanat, du sur-mesure.
– Chantal Ladesou : Tu ne fais pas du tout mère maquerelle. En général, on voit une maquerelle avec des bijoux...
– Caroline Diament : Merci de mettre notre invitée bien à l'aise!
– V_Bruat:Je prends ça pour un compliment.
– D_Burki: C'est un business florissant. Vous avez ouvert en octobre une 2e agence à Bordeaux. Les célibataires en France, ça n'a pas cessé d'augmenter. J'ai halluciné. Les célibataires représentaient 36 % en 2006. Aujourd'hui, ils représentent 18 millions de Français. 38 % des célibataires sont des femmes, 45 % des hommes. Il y a plus d'hommes célibataires.
– Claudia Weill : On ne dirait pas!
capture
– D_Burki: C'est vraiment ça.
– Caroline Diament : Le cri du coeur! Ils sont où?
– D_Burki: Pour bien connaître les désirs des Français et des Françaises en amour, Victoria est allée dans la rue.
– Tu es plutôt site de rencontres ou agence matrimoniale?
– Ni l'un ni l'autre.
– Je préfère les rencontres en vrai.
– Ça existe encore, les agences matrimoniales?
– Que penses-tu des agences matrimoniales?
– Je ne sais même pas ce que c'est.
– Ça correspond à qui, les agences
– Après un divorcé, une séparation, la génération au-dessus de moi.
– A quoi ressemblerait ta petite annonce?
– "Cherche complice pour s'enfuir de ce monde cruel."
– "Je suis curieuse, ouverte. Il faut des soleils dans nos vies." jeune fille mortelle."
capture