logo Le moteur de recherche de la télé

La belle, la bête et l'entraîneur

Le Renard


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 14h55 sur France 3

capture
– Pas tous en même temps.
– Celui avec qui elle passe le plus de temps pour son travail.
– Le chauffeur ? C'est pas un peu cliché ?
– A Munich, c'est pas un cliché.
– Tu commences à t'y faire, non ?
– On s'adapte.
– Gerd, on va voir ce Lechner. Tom, Anna, vous regardez les collaborateurs, les maris des copines, les gigolos.
– Ça peut venir d'un ancien amoureux. Moi non plus, je jette rien.
– Une femme comme elle, qui adore faire la fête. Elle est épanouie. Elle a quelqu'un.
– Moi aussi, j'adore faire la fête. Pourtant, ma vie amoureuse...
– Moi non plus, je comprends pas.
capture
– Moi, si.
– Mon mari est encore sorti. Il ne devrait pas tarder à rentrer. Vous voulez l'attendre ?
– Pourquoi voulez-vous... J'ai préparé quelque chose pour vous. C'est la bonne taille, je pense.
– Ça a été rapide.
– Oui. Les couleurs vous plaisent?
– C'est magnifique. Richard, t'aimes bien ?
– Oui, beaucoup.
– Combien je vous dois ?
– Je vous en fais cadeau.
– C'est très gentil. Mais je peux pas accepter. J'espère que ça va.
– Dites-moi.
– Vous aimeriez peut-être boire quelque chose ?
– Non, merci.
– C'est un tel fouillis.
– C'est pas grave.
– Je vais ranger un peu.
– Vous êtes chez les Kuhnert depuis 20 ans. Vous faites partie de la famille.
– On peut dire qu'on est un peu comme une grande famille où chacun fait sa part du travail. J'imagine qu'on se confie les uns aux autres. Mon mari écoute les soucis de la patronne. J'écoute ceux de Sophie.
– Mme Kuhnert ne vous parlait pas ?
– Non. D'ailleurs, il n'y avait pas de raison.
– J'ai vu ça dans l'autre maison. Pourquoi est-ce ici ?
– Je ne voulais pas que Sophie voie cette plaque tous les jours.
capture