logo Le moteur de recherche de la télé

Allô, docteurs !


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 14h35 sur France 5

capture
– M.Carrère d'Encausse: Il n'y a pas d'erreur dans le titre de cette émission. Nous allons bien vous parler En dehors du préservatif, il existe plusieurs méthodes. Elles sont efficaces, scientifiquement validées et pourtant méconnues en France.
On vous en dit plus avec le Pr F.Haab, urologue, et D.Aptekier, de l'Association pour la recherche et le développement Pour commencer et mieux comprendre les enjeux de chaque méthode, petit rappel sur la fertilité masculine. On utilise pour cela des images d'anatomie masculine.
capture
– R.Boxelé: Tout se passe au niveau des testicules. Il faut 72 jours pour qu'un spermatozoïde soit à maturation complète. A la fin de sa maturation, une fois que le spermatozoïde sera mature, ilva grimper au niveau des canaux déférents, passer au niveau de la prostate et être excrétés au niveau de l'éjaculation. Les testicules ne sont pas dans l'abdomen. Ce n'est pas le fruit du hasard. C'est pour avoir une bonne maturation des spermatozoïdes. Cela doit être "maintenu au frais". Ce que je dis n'est pas Il faut une température de 35 degrés pour que le spermatozoïde ait la frite! Je ne sais pas pourquoi je dis ça!
– M.Carrère d'Encausse: Moi non plus, mais ce n'est pas grave. On peut mettre un préservatif, mais ily a d'autres moyens. Ily a des méthodes chirurgicales. Vous avez créé l'Association de la contraception masculine, Daniel. Vous avez testé les hormones. Pourquoi?
– D.Aptekier: Pour me contracepter!
– M.Carrère d'Encausse: D'habitude, c'est la femme. Que s'est-il passé?
capture