logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 13h55 sur France 2

capture
– Pour moi, les hommes ne nous prennent que pour des objets sexuels. L'amour, j'y croyais mais je n'y crois plus du tout.
– Félix Bollaert : Vous ne pensez pas qu'il existe un homme qui puisse vous aimer? Sans exiger de vous de devenir un objet sexuel?
– Félix Bollaert : Il faut lui donner de l'espoir. Je ne suis pas d'accord.
– G_Rappet: Bien évidemment. Il y a un travail à faire. Vous êtes marquée dans votre chair et dans votre personnalité. C'est quelque chose qui va être long.
Vous êtes mère, ça va vous aider à avancer également. Après, il va y avoir une méfiance, c'est normal. Vous avez parlé "d'objet sexuel" et de "tarification"_ Quelqu'un peut vous aimer sans avoir à tarifer ce genre de choses. Il peut être patient. Si vous avez la confiance... Vous pouvez aussi lui raconter, sans lui dévoiler l'entièreté de votre histoire, il va comprendre qu'il y a difficulté, être patient. Ensuite, ilva peut-être vous permettre de vous épanouir. Ça va être long. Ilva falloir reprendre confiance en vous, retravailler sur votre sexualité, votre intimité. Etes-vous suivie actuellement?
– Marie: Oui.
capture
– Félix Bollaert : Ça vous fait du bien?
– Marie: Oui, mais le problème c'est que j'analyse très bien les choses et les situations mais je ne vois pas ça comme ça du tout. Je vois le pire chez les hommes.
– G_Rappet: C'est normal.
– Marie: Du coup, je n'arrive pas à trouver ce qu'il peut y avoir de positif. On peut en discuter mais de là à être amoureuse...
– Félix Bollaert : Est-ce que vous pensez que votre petite fille pourra rencontrer un jour un homme bien? Qui la rendra heureuse?
– Marie: Je pense que oui.
– Félix Bollaert : Pour elle, oui, mais il va aussi falloir y croire pour vous. C'est l'exemple que vous voulez donner. Ce travail, il faut peut-être le faire juste pour votre petite fille. En tout cas, vous êtes courageuse.
– Marie: Merci.
– Félix Bollaert : Et vous êtes jeune. J'ai espoir qu'avec ce travail... Car c'est encore récent tout ça. Vous arrivez à vous dire aujourd'hui que plusjamais? Plusjamais_
– Félix Bollaert : C'est déjà une belle victoire.
capture