logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 13h55 sur France 2

capture
– Et puis vous y êtes retournée parce que vous êtes devenue ce qu'on vous a donné l'impression d'être. Et puis ily a eu ce bébé, cet argent facile et tout ça vous a éloignée de vous, de vos valeurs. Aujourd'hui, êtes-vous reconnectée avec la vraie Marie?
– Marie: J'aimerais reprendre un truc. Vous parlez d'argent facile.
– Félix Bollaert : Non, argent rapide. Vous avez raison de me reprendre, ce n'est pas de l'argent facile. C'est de l'argent abominablement et durement gagné.
– Marie: Il est important de comprendre que cet argent, dans le contexte, à chaque fois que ça peut se passer... Tout le monde emploie ce mot-là.
capture
– Félix Bollaert : Vous avez raison de me reprendre. C'est un lieu commun mais quand on décortique ce que veulent dire les mots, ce n'est pas ce que je voulais dire. C'est peut-être cet argent accessible rapidement. C'est très concret. Quand on est dans une urgence, comme subvenir aux besoins d'un enfant, tout d'un coup ça paraît un argent qu'on peut avoir demain. Mais, évidemment, pas facile. Pardon. Est-ce que vous avez l'impression qu'aujourd'hui, avec qui vous étiez vous, avant tout ça?
– Marie: Non.
– Félix Bollaert : Où en êtes-vous de votre vie?
– Marie: J'avance petit à petit. Si ma petite fille n'avaitjamais été là, je pense que, aujourd'hui, je ne serais pas là non plus. Moi, je n'ai pas porté plainte contre ces hommes mais d'autres l'ont fait. Certains ont été emprisonnés. Je l'ai su par la police. Moi, je n'ai pas envie de prendre le risque de mettre en danger ma fille...
– Félix Bollaert : Vous avez encore peur...
– Marie: Oui.
– Félix Bollaert : Personne ne juge votre décision. Elle vous appartient. Qu'est-ce que vous auriez envie de dire à ces femmes qui... Ce n'était pas votre cas. Vous, vous avez été violée, brutalisée_ Mais à ces femmes qui se posent cette question-là?
– Marie: Que ça peut mal tourner. Evidemment, ça peut très bien se passer mais la plupart du temps, ça peut très mal se passer aussi. Au-delà d'avoir des relations tarifées, ça a des conséquences sur notre vie intime. Et c'est marqué à jamais. On ne voit pas les hommes de la même manière.
capture