logo Le moteur de recherche de la télé

Le magazine de la santé


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 13h40 sur France 5

capture
–  D'ici serait parti le virus chinois. Il appartient à la famille des coronavirus. Sa composition est à 80 % similaire à celle du Sras. 80 personnes ont été infectées. L'une est décédée en Chine.
– S'il y a transmission interhumaine, ily a un risque d'épidémie. Pour l'instant, les informations dont on dispose relient la très grande majorité des cas au marché de Wuhan. Ce matin, on a appris qu'il y avait un cas au Japon. Cette personne n'avait pas fréquenté les marchés.
– Cette maladie alimente les craintes de réapparition du Sras, qui avait fait près de 800 morts en 2003.
capture
– Il n'y a pas de raison d'être particulièrement inquiet aujourd'hui. On s'organise pour être en mesure de détecter des cas de pneumopathie si elle s'exportait. en place. Cependant, on a tous en mémoire ce qui s'est passé avec le Sras. Après quelques semaines d'une évolution à relativement bas bruit, le virus était devenu plus virulent. On avait dû faire face à une épidémie grave. On est vigilants et mieux armés que par le passé. Mais ne baissons pas la garde.
– L'organisation mondiale de la santé a demandé une surveillance active et une préparation continue dans d'autres pays.
– M.Carrère d'Encausse: On suivra l'évolution de cette infection. On parle de l'antidouleur le plus prescrit en France. Pourtant, le tramadol peut s'avérer dangereux. En 2017, 5,8 millions de Français ont reçu une prescription de cet antalgique opiacé.
– R.Boxelé: Cet antidouleur dérivé de l'opium provoque souvent une forte dépendance. On avait rencontré Valentine, cette jeune femme qui souffre d'une maladie orpheline douloureuse. Elle était devenue complètement accro au tramadol.
– Valentine est atteinte d'une maladie orpheline qui provoque régulièrement des crises de douleurs intenses. Paracétamol, ibuprofène, aspirine... Aucun antidouleur classique ne la soulage. Un jour, son médecin lui prescrit le tramadol, un médicament plus puissant qui se révèle efficace.
– Je le prenais quand j'avais mal, au début. Ça met 45 minutes à agir. On a mal et ça paraît une éternité. Donc quand on pense qu'on va avoir mal et qu'on a une toute petite douleur, on en prend.
capture