logo Le moteur de recherche de la télé

Le 12.45


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 12h45 sur M6

– Les parents n'osent pas parler des difficultés qu'ils rencontrent. Ils se disent qu'ils vont être jugés mauvais parents.
– Il n'existe pas en France de chiffres officiels sur l'épuisement Longtemps tabou, le phénomène est de plus en plus reconnu. Depuis quelques mois, les articles traitant du sujet se multiplient. son fils dans cette association.
– On est nombreux.
– Pendant que les enfants jouent, les parents soufflent autour d'un café.
– Ça fait un moment de répit.
– C'est un refuge pour papas et mamans qui craignent de faire
– J'ai pas mal de solitude depuis le début de ma grossesse. Je suis pas mal seule.
– Ici, Christelle trouve une écoute et des conseils auprès de professionnels. Cette éducatrice spécialisée a 2 maîtres mots: non-jugement et bienveillance.
– Elle s'endort quand elle est fatiguée.
– Stéphanie, maman de 4 enfants, a elle-même vécu un burn-out maternel.
– Ce qui a été le déclencheur, c'est le jour où ily a eu une gifle. J'ai donné une gifle à un enfant. Ca, ça a servi de... De prise de conscience.
– Stéphanie a tiré un livre de son expérience. Elle souhaite la partager avec le plus grand nombre. Ce soir-là, elle anime une conférence. Le manque de reconnaissance, l'isolement et le manque de sommeil.
– A un moment donné, on n'a plus du tous le jus poury aller. Et si ily a pas une rupture avec le quotidien, la remontée se fait pas comme ça.
– Plusieurs fois par an, Stéphanie parcourt la France pour raconter son histoire.
– Dans le couloir, ily a un enfant sur mon passage. Je le bouscule, il tombe etje me retourne même pas.
– Elle est accompagnée d'une psychologue.
– On se voit faire et on s'y reconnaît pas. Et en même temps, on peut pas s'empêcher.
– L'épuisement parental touche aussi bien les pères que les mères. Mais les plus durement touchés sont souvent les parents au foyer.
– Ily a un an, j'avais baissé les
– Emilie, maman de jumeaux, se reconnaît dans ce récit.
– Le moindre pas de travers, même à l'école, si j'ai un mot dans le cahier, je ne supporte pas.
– Vous vous sentez comment?
– J'arrive pas à me contrôler.