logo Le moteur de recherche de la télé

Biomimétisme : comment la nature inspire les objets du quotidien

La quotidienne


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 11h45 sur France 5

capture
– Ça évite d'en mettre partout. Après, on étale. Certaines pâtes s'étalent facilement à la main. Là, en l'occurrence, il ne faut pas hésiter à la travailler. C'est une pâte qui a du corps.
– Thomas Isle : Derrière, on recouvre?
– M.Favier: Oui.
– Thomas Isle : On fait un trou?
– M.Favier: Surtout pas. On laisse fermé. Comme ça, l'humidité reste à l'intérieur lors de la cuisson.
– M.Lauqué: Il faut souder au maximum?
capture
– M.Favier: Ça va se faire naturellement. On étale de l'épaisseur que l'on veut. On tire dessus. On peut même étirer davantage.
– Thomas Isle : C'est ça, le secret.
– M.Lauqué: Ça cuit combien de temps?
– M.Favier: A 180 degrés pendant 20 ou 30 minutes.
– M.Lauqué: On a hâte.
– Thomas Isle : Vivement la dégustation! On reste dans votre région. On part à Sète avec Jean-Sébastien.
– Je viens te chanter la ballade des gens heureux.
– M.Lauqué: On part à Sète. On a besoin de vitamine D.
– J.-S.Petitdemange: Oui. Gérard me disait qu'il préférait Troyes à Sète...
– Thomas Isle : Excellent... Tu commences sur les chapeaux de roue.
– J.-S.Petitdemange: Sète est au sud de Montpellier. Jusqu'en 1927, ça s'écrivait Cette.
– M.Lauqué: Ah oui? parce que "cetus", en latin, ça voulait dire "baleine". Les marins considéraient que le mont à côté ressemblait à une baleine.
capture