logo Le moteur de recherche de la télé

Biomimétisme : comment la nature inspire les objets du quotidien

La quotidienne


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 11h45 sur France 5

– M.Lauqué: Faire appel à une autre entreprise, ça veut dire repayer en totalité.
– Gérard Michel : Pas tout, mais en tout cas ce qui n'a pas été fait.
– M.Lauqué: Et les malfaçons.
– Gérard Michel : Désolé. J'aurais aimé vous donner une bonne nouvelle. La loi est mal faite. Il faudrait une sorte de caisse de garantie, mais ça n'existe pas. *-Aziza: Merci.
– M.Lauqué: Bon courage.
– Fabien Bordu : Très bonne idée, la création d'un fonds de garantie.
– Thomas Isle : Tu rajoutes ça dans ton programme, Gérard.
– Thomas Isle : Question.
– J.-S.Petitdemange: Tallinn!
– M.Lauqué: L'Estonie?
– J.-S.Petitdemange: Oui. C'est la plus ancienne capitale du Nord. C'est une ville du XIIe siècle, une cité qui a gardé ses fortifications. On l'a surnommée la Carcassonne de la Baltique. Ily a une ligne de remparts médiévaux avec 28 tours de guet du XIIe siècle. On pourrait aussi la surnommer la Saint-Malo du Nord. Vous avez une mer gris-bleu. Elle a vu arriver nombre de visiteurs qui se sont succédé en Estonie, comme les Danois, les Allemands, les Suédois, les Russes, puis les Soviétiques. C'est une ville aux couleurs pastel. Il y a tous les styles. Vous avez de l'Art déco, du gothique, du baroque, du néo-flamand. Ce qu'il faut faire, c'est aller se balader dans les ruelles pavées, aller dans les détours des immeubles. C'est un véritable bonheur de découvrir cette ville. Vous avez la cathédrale Alexandre-Nevski.
– M.Lauqué: Une débauche de bulbes?
– Thomas Isle : Ça fait rêver.
– J.-S.Petitdemange: Vous avez l'un des plus beaux points de vue sur la ville et la Baltique. On va assez peu là-bas. C'est une mer méconnue. Ça va devenir une destination tendance avec le réchauffement climatique. Je suis allé me baigner en septembre. La Baltique, fin septembre, à 28 degrés, c'est un bonheur absolu. sur 100 m de littoral. C'est absolument génial. Le marché de Noël, à Tallinn, c'est quelque chose d'ultime. Comme on est très haut en latitude, il fait nuit à 16h. Les lumières de Noël se mettent en place. 350 euros aller-retour.
– Thomas Isle : On est convaincus.
– M.Lauqué: Je crois que David est conquis.