logo Le moteur de recherche de la télé

Biomimétisme : comment la nature inspire les objets du quotidien

La quotidienne


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 11h45 sur France 5

capture
– Ily a même des visites guidées organisées par l'office de tourisme en été, pour les découvrir le long d'une balade. Vous découvrez les oeuvres, mais aussi la ville, avec son histoire, ses quartiers et ses habitants. C'est un concept très intéressant. Les habitants ont été très sceptiques, au départ. C'est un peu partout pareil. A Angoulême, quand on a commencé à faire des murs peints, c'était pareil. Maintenant, ils sont conquis.
– Thomas Isle : Quand on va à Sète, on est obligé de faire un détour par le marché local.
– J.-S.Petitdemange: C'est une banalité de dire qu'on mange bien dans le Languedoc-Roussillon.
C'est une corne d'abondance. C'est le 1er port de pêche de la Méditerranée. Au marché, on trouve tout ce que la mer et la terre apportent de meilleur. Vous avez des huîtres, des produits rapportés par les maraîchers, par les chalutiers. Sous les halles, on découvre des allées qui portent des noms qui fleurent bon le Sud, avec la farigoule, la rue de la Murge... C'est une région des Pouilles, attention. Beaucoup d'immigrés sont venus peupler la ville de Sète. On revient à la tielle sétoise. C'est la synthèse entre l'immigration italienne et l'occupation espagnole. L'autre monument de la gastronomie sétoise, c'est la macaronade aux brageoles.
capture
– Gérard Michel : Calme-toi!
– M.Lauqué: Il n'est pas bien...
– J.-S.Petitdemange: C'est mieux que bon!
– Gérard Michel : Tu en as ramené?
– J.-S.Petitdemange: Non.
– Fabien Bordu : Ily en avait, mais il a tout mangé.
capture