logo Le moteur de recherche de la télé

Le temps des défis

Au rythme des saisons


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 10h50 sur France 5

capture
– Elle mesure à peine 20 cm. Elle a revêtu son manteau blanc pour l'hiver. Il lui permet de passer presque inaperçue dans la neige. Il est parfait pour échapper aux prédateurs mais pas assez épais pour la protéger du froid. Même grelotter ne produit pas suffisamment de chaleur. Mais cette ingénieuse petit belette a un plan. Elle commence par creuser. La neige est composée d'air à 95%. Elle conserve la chaleur comme un sac de couchage. Ce dédale de galeries n'appartient pas à la belette. Il a été creusé par un campagnol. Ce petit rongeur passe l'hiver dans son terrier enneigé où il se croit en sécurité. Erreur. Avec son corps mince et souple, la belette se faufile sans peine dans ce labyrinthe.
Et le campagnol n'a nulle part où se cacher. Le campagnol court vite. Mais la belette est plus rapide que l'éclair. Pour elle, c'est bien plus qu'un simple repas. Après avoir mangé sa proie, elle lui arrache les poils. Elle les tisse avec les brindilles de son nid pour se fabriquer un cocon bien chaud. Le gîte et le couvert. Ou comment faire d'une pierre deux coups. Les animaux doivent se montrer inventif pour survivre au froid. Dans les montagnes du centre du Japon, l'hiver est très rigoureux et les chutes de neige très abondantes. Des animaux surprenants y ont élu domicile. Des singes. Aucun autre primate, hormis l'homme, ne vit dans des contrées aussi froides que ces macaques du Japon. Leur fourrure est très dense pour les protéger des températures glaciales. Ainsi, une femelle et son petit peuvent sortir par
capture
– 20 degrés. Mais dans de telles conditions, les macaques doivent trouver une source de calories suffisante pour se tenir chaud. Ces petits singes sont intelligents et pleins de ressources. Ils ne mourrontjamais de faim, même par grand froid. Ils mangent tout et n'importe quoi et à cette période de l'année, ils ne gâchent rien.
En dernier recours, quand ils ne trouvent plus rien, ils mangent l'écorce des arbres. Ce n'est pas si bête. Sous la couche de bois se cache la sève, où l'arbre stocke ses nutriments. Elle leur apporte ce qu'il faut de calories.
capture