logo Le moteur de recherche de la télé

La robe de ma vie


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 10h35 sur M6

capture
– Présentez-nous.
– Je m'appelle Rania. Eugénie, ma maman.
– Votre maman.
– Sophie, ma fille, et Fabien, mon futur époux.
– Vous restez avec nous ?
– Ça porte malheur !
– J'y crois pas du tout, parce que Fabien, je dois être la plus belle le jour] pour lui.
– "Il faut que je la voie" ! (rires) Le marié n'a rien à faire dans la boutique. C'est souvent source d'ennuis. Il met des contraintes là il n'y en a pas, il a des exigences...
– Et vous n'êtes pas au bout de vos surprises.
– J'aimerais trouver une robe qui cache un peu ses rondeurs.
– J'ai des bras imposants donc il aimerait... ou une étole, vous voyez.
– Que ça cache un peu. Je me dis : "Mince, "c'est un cas particulier". Et vous, également?
– Bah moi, non, ça ne me dérange pas.
– Vous assumez totalement vos rondeurs.
– Quand je sors avec mes copines, c'est moi qui me fais draguer.
capture
– D'accord.
– A un moment...
– C'est notre mariage à nous deux, il faut qu'elle me plaise. J'ai envie d'être à l'aise le jour de mon mariage.
– J'ai une question technique : nous avons un budget à respecter ?
– Entre 1000 et 1300 euros.
– Bon, ben...
– Au boulot, les filles !
– On y va.
– J'ai un fiancé qui veut des manches, et, cerise sur le gâteau, j'ai une fiancée qui, elle, s'assume totalement. On va avoir de grosses contraintes. Alors là, ça va être compliqué.
– Tu peux le dire.
– Elles vont trouver ?
– Je pense que oui. Il va falloir en essayer 2 ou 3.
– Je peux pas couper mes bras.
– Au moins les cacher.
– Cache-les un peu.
– Tu sais ce que j'en pense.
– Je t'aime quand même.
– Moi aussi.
– Bon, super, alors. Voilà, OK !
– Ça chauffe chez nos futurs mariés. A vous de jouer, les drôles de dames !
– Il va pas être content !
– On va voir.
– Il va pas aimer du tout. Justement !
– Il va pas aimer.
– On va voirjustement s'il supporte ou pas.
– Pour la première robe, on occulte ce que pense le marié. On décide de partir sur une robe bustier. On fait le choix d'aller vers les goûts de Rania. C'est parti.
– Allez, on y va !
– Je croyais que vous aviez disparu.
– La première robe. Coucou ! C'est moi.
– Coucou !Vous êtes au top.
capture