logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui, des nouvelles de nos invités


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 10h30 sur France 2

– C'était impossible que je fasse mon coming out, même si je n'aime pas employer ce mot, au lycée. Je vivais encore chez mes parents. J'ai renié... C'était impossible. Je me suis mis en relation avec cette fille pendant 6 mois. Je suis resté avec elle. C'est seulement en arrivant à la fac que j'ai commencé à m'affirmer en tant que tel.
– Félix Bollaert : En sortant de ce lycée fermé d'esprit, vous vous êtes senti libéré, libre de vivre votre homosexualité. Vous vous disiez homosexuel?
– Dorian: Homosexuel, non. Il y avait aussi l'attirance pour les femmes. Je ne pouvais pas me considérer
– Félix Bollaert : Ce n'était pas 50/50. Vous étiez plus attiré par les hommes, mais certaines femmes pouvaient vous attirer?
– Dorian: Non, il y avait une attirance à parts égales. Arrivé à la fac, j'ai quitté le foyer parental. J'ai eu mon propre appartement. J'allais souvent avec mes amis. J'avais une amie bisexuelle. Au niveau du terme, j'étais bien au courant. C'est là où j'ai commencé à me poser des questions et à me dire queje ne pouvais pas être seulement hétéro, que j'avais une attirance pour les hommes et les femmes. "Ce n'est pas possible que tu sois seulement hétéro_" quej'ai décidé d'en parler.
– Félix Bollaert : Ça a été difficile d'en parler à vos parents?
– Dorian: Compliqué, et encore aujourd'hui... On en parle librement. Ce sujet n'est plus tabou dans la famille, mais en parler aux autres, ça reste compliqué, parfois.
– Félix Bollaert : Comment l'avez-vous annoncé à vos parents? On fait son coming out de bisexualité?
– Dorian: Le Dorian d'aujourd'hui dirait que non. Ily a 3 ans, je l'ai fait en octobre 2016... Je regrette de l'avoir fait ilya 3 ans...
– Félix Bollaert : Pourquoi?
– Dorian:J'estime qu'on n'a pas à le faire. Je ne vois pas d'hétéros faire leur coming out. Je ne vois pas pourquoi on devrait le faire.
– Félix Bollaert : Je comprends. Vous l'avez fait par une lettre?
– Dorian: Oui, envoyée par mail. Ça m'a pris pas mal de temps à écrire. La 4e était la bonne. J'avais des amies chez moi. J'ai dit queje me sentais prêt à l'envoyer à mes parents.
– Félix Bollaert : Comment ont-ils réagi?