logo Le moteur de recherche de la télé

Demain nous appartient


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 10h25 sur TF1

capture
– Y a aucun risque. J'en ai trop entendu pourjuger qui que ce soit. C'est une histoire de coeur ? C'est quoi le problème ? Il est marié ?
– J'ai rencontré une fille. Elle m'a fait une déclaration et... je sais pas comment réagir.
– Ça t'est déjà arrivé ?
– Oui, mais c'était un bisou, c'était pas allé plus loin. C'était une période compliquée.
– Et ça t'avait fait quoi ?
– C'était cool, mais je me suis dit que c'était pas pour moi. De toute façon, je me suis mise avec Bart, doncje me suis pas posé la question.
– Sauf que cette fille te trouble.
– Ouais. Ça me met mal.
– Pourquoi ?
– Je sais pas, c'est bizarre de changer de bord, comme ça.
– On dirait ma grand-mère.
capture
– Avec ce que mon père a fait à ma mère, j'ai dû être dégoûtée des hommes et je me tourne vers les femmes.
– Arrête, c'est des conneries.
– Je sais pas, peut-être que...
– C'est pas parce qu'un homme t'a déçue que tu es attirée par une femme.
– Comment t'expliques ça, toi ?
– C'est comme ça. T'as rencontré quelqu'un qui te plaît. Maintenant, il faut savoir si t'as envie de tenter quelque chose avec elle. Vu ton air d'amoureuse transie, ce serait ballot de la laisser filer.
– Ouais. T'as raison. Je vais l'appeler.
– Supen Mais tu te magnes. Les fadettes de Nogera t'attendent.
– Flore va venir ?
– Je sais pas.
– C'est horrible qu'elle soit pas là.
– Dis ça à maman.
– Tout le monde est là. VOUS POUVEZ com mencer.
– Nous sommes réunis pour honorer la mémoire d'Arnaud Molina. Je vous avais demandé de ne pas venir.
– Je voudrais lui dire au revoir.
– Une autre fois. Votre présence est déplacée. Repartez.
– C'est votre comportement qui est déplacé.
– Elle m'a volé mon mari. Elle a détruit ma famille. (-Laisse, c'est bon.) Vous vous donnez en spectacle.
– Vous n'avez aucune dignité, aucun respect pour ma souffrance.
– Parce que vous avez du respect, On est dans un cimetière, devant la tombe de l'homme que vous prétendiez...
– Je vous interdis de dire ça ! J'ai toujours aimé Arnaud.
– Vous avez refusé que j'organise ses funérailles. Vous m'empêcherez pas de l'enterrer.
capture