logo Le moteur de recherche de la télé

Le bébé de Jérôme

Mon histoire vraie


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 9h20 sur TF1

– Elle soupire.
– Dominique avait une autre femme dans sa vie. Amoureuse, je voulais croire qu'il pouvait m'expliquer. Générique "Mon Histoire Vraie" Je m'appelle Alicia. Je suis professeur de français. Je pratique le Kendo, etj'étais amoureuse de mon professeur, Dominique. Rien ne laissait croire que je vivrais un cauchemar. Cris de combat
– Pas mal.
– J'ai pas l'impression.
– T'es prête pour le championnat régional.
– Tu rigoles ! Je vais me faire assassiner.
– Y'a peu de participants, t'as tes chances. C'est pas sympa-
– Salut, les amoureux. Bientôt le mariage ?
– T'es en retard, Paula. 3 tours de dojo.
– J'ai horreur de ça !
– J'en ai fait 4.
– T'y mets pas.
– 3 tours.
– Au revoir, Paula.
– Fais ta maligne ! Rires
– Elle avait raison. On était faits l'un pour l'autre. Je ne me voyais plus sans. Je le sentais pas prêt à s'engager vraiment. Je voulais pas le brusquer. Ce soir-là, on a bu un verre. J'espérais qu'il m'invite à monter. On s'est quittés sur un baiser. C'était romantique, cette relation platonique. Grincement
– C'était un plaisir.
– Au revoir.
– A bientôt, Daisy.
– C'est qui ? Une nouvelle élève ?
– Une ancienne, qui habite dans le Sud pour son boulot.
– Elle est venue par hasard ? Pour que tu nous voies.
– T'es bête.
– J'aime quand t'es jalouse.
– Chouette, tu vas voir mon vrai visage.
– T'es un amour.
– Tu fais quoi, ce soir ? On pourrait se faire une petite sortie, aller au cinéma ou... d'autres trucs. J'ai plein d'idées.
– Moi aussi. Malheureusement, je dois m'entraîner pour les sélections. dans 4 mois. On rentrera pas tard.
– Désolé, je dois m'entraîner. Bonne soirée.
– Attends, Alicia. Je me disais, ce soir, non, mais, demain soir ! Viens dîner à la maison.
– Tu nfinvües ?
– Ouah. Ne le dis à personne.
– J'étais heureuse d'avoir un RDV chez lui. J'allais le découvrir, partager un moment d'intimité. J'attendais cette soirée depuis des semaines. J'étais angoissée, parce que passer la nuit ensemble, c'était passer un cap aussi. On trinque pour une occasion ?
– Pourquoi une raison ?
– Si, t'as raison. C'est compliqué. Je sais pas comment te le dire.