logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 07h00


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 7h00 sur France 2

– Elle garde cependant un soutien majoritaire dans l'opinion. On voit mal quelle pourrait être l'issue du mouvement, puisque l'intersyndicale a d'ores et déjà appelé à 3 nouvelles journées d'action, les 22, 23 et 24janvier_ La gestion des cortèges par la police sera au centre des attentions aujourd'hui. Dans la semaine, E_Macron a rappelé les forces de l'ordre leurs devoirs, expliquant que les violences à l'encontre des manifestants n'étaient pas acceptables.
– Julien Benedetto : Merci. On fait notre point quotidien sur les prévisions de trafic. Quasiment tous les TGV au départ et à destination de Paris circulent
– L_Audebert: Oui, ça va mieux aujourd'hui, puisque la SNCF annonce 8 TGV sur 10. Même chose pour les TER. Pour les Transilien, il y en a normalement 3 sur 4 et pour les Intercités, Pour la RATP, il y a également une légère amélioration. 3 lignes de métro sont ouvertes intégralement avec un trafic normal. Pour les autres lignes de métro, attention, le trafic est très perturbé aujourd'hui. Il faudra faire attention à l'horaire d'ouverture des stations, mais aussi à la fréquence des trains, qui peut être réduite. Pour le RER, comptez 1 train sur 2 sur les lignes A et B.
– Julien Benedetto : Hier, le Premier ministre E_Philippe a pointé du doigt l'impact néfaste de la grève sur l'économie. La SNCF a perdu 200 millions. De nombreuses entreprises d'Ile-de-France sont en souffrance.
– Sébastien arrive de l'ouest de la France. Employé dans une entreprise de cybersécurité, sa société a dû lui payer plusieurs nuits d'hôtel pour qu'il puisse venir travailler à Paris.
– Notre patron a souhaité qu'on prenne une chambre d'hôtel la veille de la grève pour qu'on soit présents demain matin à 9h.
– Comme la société de Sébastien, depuis le début de la grève, 97 % des chefs d'entreprises parisiens ont proposé des solutions sur mesure à leurs salariés. 18 % d'entre elles ont financé la location d'un logement à proximité du lieu de travail. Une aide de 76 euros en moyenne par nuit et par personne. Face à l'absence de transports, 19 % des entreprises parisiennes ont pris en charge des courses de taxi ou de VTC pour leurs salariés.