logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 6h30 sur France 2

– Ça défile sur les podiums. Vous retrouvez le sourire. C'est la semaine des professionnels de la profession avec la fashion week masculine.
– Sophie Brafman : C'est pour vous. Les hommes ne sont pas en reste. L'homme est une femme comme les autres. Il aime aussi se vêtir. Je trouve que ça vous représente. Je vais vous faire un dictionnaire de mode. Il y a beaucoup d'anglicismes_ Fini, le costume à la papa. Oui, même pour les papas. On veut s'amuser avec le costume. On veut le porter avec ironie. Pourquoi pas avec une chemise mauve? Ily a le nouvel uniforme de bureau. C'est le style M_Zuckerberg_ Tout est dans la chaussure. On est sur un T-shirt simple et unjean_ On continue avec ce petit dictionnaire... Grosse tendance, celle de l'outdoor_ C'est une tendance qui valorise les sports d'extérieur.
– Laurent Bignolas : Ça existe depuis des années de l'autre côté de l'Atlantique_
– Sophie Brafman : Vous allez pouvoir porter des grosses parkas, voire une doudoune couverture qu'on a pu apercevoir. C'est très pratique. Ou alors, on peut mélanger le sportswear et le streetwear. Vous allez pouvoir être ultra visible. On a aussi une très belle doudoune fluo. Je sais que ça vous plaît. Enfin, grande tendance, le genderfluid. C'est l'unisexe_ Je vois que vous avez très envie de connaître les grandes tendances.
– Clotaire Cornet : Ce qu'on a aujourd'hui en magasin, c'est une tendance qu'on appelle "utilitary"_
– Le prêt-à-porter a évolué. Il est devenu une grande entreprise industrielle.
– Sophie Brafman : C'est l'idée d'avoir quasiment un vêtement de travail?
– Clotaire Cornet : Exactement. Très utile, la coudière sur la chemise. C'est très concentré sur l'outdoor, qui reprend les codes des parkas, du multipoches.
– Sophie Brafman : La doudoune-couverture, là. On inclut le maximum de poches possible. C'est vraiment le côté pratique et 2d degré. Je pense que l'idée d'humour est assez présente dans le côté normcore, parce qu'on se joue des codes, du code de l'outfit totalement décomplexé.
– La France a voté à droite. Je crois qu'il faut faire des vêtements de droite. Il faut faire des costumes conservateurs pour des gens conservateurs.