logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 2h10 sur TF1

– J'ai trouvé ça dans la poubelle. Ça pourrait vous intéresser.
– On dirait des bouts de chèque. Ma mère l'a signé.
– Apparemment, Hugo a brûlé les chèques, il les encaissera pas.
– J'ai réussi à lui faire peur.
– Vous êtes impressionnante. c'est ce qu'il veut me faire croire.
– Et continuer à faire ses prédictions.
– Tant mieux. Il va se planter. Comme avec l'accident, et ma mère va ouvrir les yeux.
– Salut, maman, je passe dire coucou.
– Tu t'es blessé ?
– Oh, c'est rien, j'ai dérapé en vélo, et je me suis foulé le poignet.
– Quand ça ?
– Ce matin, en allant en cours. Ça va, toi ? T'as l'air en forme. Ta mère s'intéresse beaucoup à l'invité de ta grand-mère.
– Ah ouais ?
– Dis donc, t'as pas cours aujourd'hui ?
– Si, mais tu me manquais trop.
– J'étais quand même étonnée que Tom passe juste ce jour-là. La 2e prédiction d'Hugo se vérifiait, et ça pouvait pas être une coïncidence. Je savais plus quoi penser. Hugo n'était peut-être pas si malfaisant. Après tout, si ma mère était bien avec lui, je devais respecter son choix.
– Aussitôt, Anna avait rejoint Hugo pour s'excuser de l'avoir malmené depuis le début.
– Ma mère a reçu un faire-part de naissance, et Tom est tombé à vélo. Alors, je dois bien avouer que... c'est troublant. Bref, j'ai pas été très sympa, je voulais m'excuser. J'accepte vos excuses. A une condition. J'aimerais vous tirer les cartes.
– Je vous préviens, j'y crois pas. Mais bon, ma vie est compliquée, alors si ça peut m'aider...
– Parfait. Retournez les 3 premières cartes. C'est pas bon.
– Si, elles annoncent une relation à venir. L'amour est là, mais vous le voyez pas.
– Vous parlez pas de vous ?
– Non, j'ai une déontologie.
– Mais ça veut rien dire, là. J'ai rencontré personne.
– Vous vous connaissez peut-être déjà. Vous devez être réceptive à ce qui se passe autour de vous, et la prédiction prendra sens.
– Peut-être qu'Hugo avait un certain talent, mais que penser de sa prédiction ? J'étais pas prête pour une relation. Dans la soirée, j'avais laissé Hugo s'occuper de ma mère. j'avais déjà mes problèmes.
– Mais le lendemain matin, Anna allait vite déchanter.