logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 2h10 sur TF1

– Je suis sa femme, la mère de ses enfants, SO l'! unique amour.
– Lâchez-moi.
– Vous n'étiez rien pour lui, qu'une passade sans intérêt. Il allait revenir vers moi. Il savait qui il aimait vraiment.
– Vous êtes folle.
– J'hésite à faire venir un spécialiste pour briefer l'équipe. Un chien lambda, ça vaut entre 200 et 300 euros. T'imagines le fric qu'ils se sont fait ?
– Je suis désolée, j'y arrive pas.
– Qu'est-ce qui se passe ?
– Je peux pas vivre avec cette photo sous les yeux.
– C'est temporaire.
– Je suis pas sûre. Jules peut être très têtu. Justement. Relancer le débat va le braquer encore plus.
– Mais tu comprends pas.
– Quoi ?
– Cette photo, ce qu'elle représente.
– Explique-moi.
– Michaël était déjà en prison mais il avait eu une permission pour l'anniversaire de Jules. C'était une journée magnifique. On a rarement été si heureux et moi si amoureuse de lui. Je le trouvais tellement beau. Alors je lui ai demandé de poser pour moi etj'ai pris cette photo.
– Je comprends pourquoi Jules l'a choisie.
– J'ai pas envie de me rappeler de tout ça.
– Essaie de tenir. Encore un peu. _Non, je peux pas. C'est pas à lui d'imposer sa loi.
– Chérie, il ne nous impose rien du tout. On évite juste le conflit.
– Je vois pas la différence.
– Si on réagit, il va continuer ses provocations. Si on tient bon, c'est lui qui va s'épuiser.
– OK, mais je te promets pas de tenir encore longtemps.
– Comment vous pouvez faire ça ?
– Elle m'a insultée.
– Je vous en prie, du calme.
– Ça suffit. Viens.
– Toi aussi, t'es de son côté ? c'est ça ?
– Non, mais viens avec Charlie et moi.
– Je veux que cette traînée s'en aille.
– Stop ! Reste là, toi. Ça suffit, maintenant !
– T'es contre moi ?
– Arrête ton cirque. Tu te rends compte de ce que tu fais ? Tu devrais avoir honte.
– Comment tu oses me dire ça ?
– J'ai jamais vu ça. T'as aucune dignité, aucun respect pour cet homme ni pour tes enfants.
– Ils sont d'accord avec moi. Personne ne l'est. Alors maintenant, laisse-nous dire adieu à Arnaud. Dans le calme. Continuez.
– Nous sommes ici pour honorer la mémoire d'Arnaud Molina, un père exemplaire et aimant.