logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 2h10 sur TF1

– Vous en faites pas, je lui ai toujours proposé de l'aider, elle veut tout faire toute seule.
– Hugo est si serviable, je peux rien lui refuser. Il m'aide à changer d'assurance vie.
– Mais, euh... Pourquoi tu veux en changer ?
– Hugo connaît une banque avec de meilleurs taux.
– Il vaut mieux quitter votre banque et mettre vos comptes là-bas.
– Ça mérite réflexion, quand même.
– Mais c'est tout réfléchi. J'ai une confiance aveugle en Hugo, il s'y connaît.
– On fait cette déclaration ou vous regardez la télé ?
– Je la regarderai demain.
– Tu parles de ta série, là ?
– Je suis pas à un épisode près,
– Ma mère, qui avait toujours été indépendante, qui se débrouillait seule, elle se faisait mener par le bout du nez. Elle suivait ses conseils financiers. Est-ce qu'il avait bossé dans une banque ? Je devais discuter avec ma mère.
– Dans l'après-midi, Anna allait pouvoir en savoir plus sur ce mystérieux Hugo. Tu le trouves comment, Hugo ? Adorable, non ?
– Sans doute. T'as l'air de bien l'apprécier.
– Forcément, il est toujours de bon conseil. Je peux me reposer sur lui.
– Je comprends pas. Tu détestes qu'on t'aide. Tu refuses tout le temps.
– Parce que je sais que tu es occupée, je ne veux pas être un poids.
– Et tu supportes d'héberger quelqu'un des semaines ? Avec ta soeur, après 3 jours, t'en peux plus.
– Avec Hugo, c'est pas pareil. Il est facile à vivre, lui, et si discret.
– Mais il te paye un loyer ?
– Non, c'est mon invité. C'est un ami de ton père, ils jouaient au bridge.
– Tu m'en as jamais parlé.
– Bah tu t'en souviens plus. Bon, et toi, ça va ? Tu remontes la pente ? C'est pas dur, seule avec un ado ?
– Non, ça va, je me fais à ma vie de célibataire. Je sors beaucoup, et avec Tom, on a trouvé un équilibre.
– Tant mieux. Ça me fait plaisir que tu te sois reprise. C'est pas bon de se laisser aller. Oh, va voir le jardin, Alex a bien bossé.
– C'est toujours ton jardinier ?
– Oui. Enfin, pour le moment. Hugo se propose de reprendre le jardin à sa place. C'est une perle.
– Ma mère n'en avait plus que pour cet Hugo. Il s'était rendu indispensable en si peu de temps.