logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 2h10 sur TF1

– J'ignore ce que je t'ai fait, Mia, mais je ne mérite pas ça. Plus personne ne me parle etj'ai déposé un dossier dans 6 autres facs.
– Quoi, vous la croyez sur parole ? ignorent la vérité.
– Rejetée.
– La fac et ses profs se drapent de politiquement correct, de ne pas avoir massacré Carisi.
– Normal, vous êtes en sous-effectif.
– Alors vous comptez sur votre charme pour vous faire accepter ? Mia, je ne veux pas que tu penses ça. Quoi que tu aies fait, tu ne méritais pas ça. Ça va aller. Dans les épisodes précédents...
– Nous étions sa seule famille.
– J'allais être sa femme.
– Vous n'êtes rien. Une passade sans importance.
– Je serai à l'enterrement. Vous ne m'en empêcherez pas.
– Je dirai ce que je pense de votre présence.
– Il m'a violée.
– Quelqu'un l'a payée pour qu'elle m'accuse. Qui ?
– C'est mon père. Je l'ai vu avec une fille. Il lui filait de l'argent.
– Faut que tu m'envoies ça.
– La taule, c'est l'enfer. Va falloir se salir les mains.
– C'est un nouveau départ Pour écrire une histoire Il faut jouer pour voir Demain Ecouter son instinct Ces rêves auxquels on tient La vie nous appartient
– Ça se trouve, elle est pas chez elle.
– Stresse pas. Ça fait que 15 minutes qu'on attend.
– C'est elle. Audrey ? (-Putain, c'est pas vrai.)
– C'est toi qui l'accuses de viol ?
– Lâchez-moi.
– Molina a été généreux ?
– De quoi tu parles ?
– Bart, envoie la photo aux flics.
– Quelle photo ?
– Celle-là.
– Ouais. On te reconnaît bien. La mémoire te revient ? On va pouvoir discuter ?
– Vous voulez quoi ?
– Que tu retires ta plainte. Je peux pas.
– Pourquoi?
– Il était en business avec des mecs du port.
– On sait.
– Leur chef m'a clairement dit que je devais faire profil bas.
– Il a été arrêté. Le réseau est en train de tomber.
– C'est vrai ? C'est plus ton problème. T'en as un nouveau, maintenant. C'est nous. Si t'es pas trop conne, on devrait s'entendre.
– Luke et Charlie sont pas là ?
– Non, ils sont avec leur mère.
– Ils savent qu'elle ne te veut pas au cimetière ?
– Je suppose qu'ils sont au courant. Elle leur dit du mal de moi.
– Comment une mère peut utiliser ses enfants ?