logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 2h10 sur TF1

– Parce que je suis une femme.
– En quoi ce serait différent si tu étais un garçon ?
– Je l'aurais tué.
– Pourquoi voudrais-tu tuer ton père ?
– Parce que mon père me baise. *-Tu veux faire une pause ? *-Non. *-Bon, euh... Et ton petit ami ?
– Il ne savait pas.
– Mon père m'aurait tuée si j'en avais parlé.
– Ton petit ami était au courant que tu étais enceinte ?
– Je savais que c'était pas de lui. Je pouvais pas lui dire.
– Et ton père savait pour cette grossesse ?
– Oui.
– Comment il a réagi ?
– Il était super content. Il disait qu'on allait enfin commencer à être une vraie famille.
– Je vois. Quand tu as mis fin à ta grossesse... que s'est-il passé ?
– C'est trop dur...
– Prends ton temps.
– D'abord, il m'a brisé la mâchoire. Ensuite, quand j'étais par terre, il m'a déshabillée et il a recommencé à me violer.
– On va s'arrêter là.
– C'est bien, Sarah. *1re séance. Sarah Hallman, 3 mars 2011...
– C'est affreux, ce qu'elle a traversé. Je croyais qu'il n'y avait que l'accident.
– Tu te rends compte qu'écouter nos échanges est une violation éthiquement injustifiable ? Les ennuis que ça peut me causer ?
– Pourquoi tu m'en as pas parlé ?
– Ça ne semblait pas t' intéresser.
– Si tu me l'avais dit, j'aurais peut-être pas voulu qu'elle parte.
– C'est un peu tard pour y penser.
– Comment était-elle... en partant ? Abandonnée une fois de plus par quelqu'un sur qui elle comptait, c'est exactement ce qu'il lui fallait. Où elle va, à ton avis ?
– Je ne sais pas.
– Directement chez son père. Elle a perdu sa mère à 9 ans. Elle n'a ni frères ni soeurs ni cousins ni grands-parents. Elle a quitté l'école après la 4e. Elle n'a pas d'amis. Un père, c'est tout. Je vais faire un tour. J'ai besoin de prendre l'air. *-Le public va adorer. Les gens vont être scotchés devant le 1er épisode.
– Ça va ? Tu regardes quoi ? L'interview d'une starlette. Tu me trouves jolie ? Je te trouve bandante.
– Tu veux me sauter, c'est tout.
– Ah, je t'ai pas dit ? Ma mère a appelé.
– Ta mère me déteste.
– Non, c'est faux. Elle m'a demandé comment on allait.
– Et comment on va, Docteur ? Rires Oui ?