logo Le moteur de recherche de la télé

Engrenage

New York Unité Spéciale


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 1h15 sur TF1

– Quoi ? Elle a 18 ans, t'aurais dû me le dire.
– J'ai fait mon devoir de mère.
– Tu critiques maman ? Tony, tu l'as mis au courant ? On n'a pas de contact depuis 15 ans.
– C'est son père, je suis son oncle et je suis flic ! Où a lieu La confrontation ?
– T'en mêle pas.
– Tu m'as appelé,
– Parce que... J'ai peur de ce qui arrivera. Ils veulent pas de parents, Mia parle seule de son viol devant des inconnus.
– Rassure-toi, je m'en occupe. Qui c'est, cette enflure ?
– On était sur son lit, on s'embrassait sans ambiguïté. On était d'accord.
– Mia consentait ?
– Elle m'a pas repoussé, elle m'embrassait.
– Vous avez eu un rapport sexuel auquel Mia n'avait pas consenti.
– Je m'en rappelle pas, mais je suis pas du genre à violer une fille.
– Madame, vous avez omis une question.
– Vraiment ?
– Dans sa 1re déclaration, Mia affirmait ne pas avoir consenti et ensuite, ne plus
– Mia, avez-vous consenti explicitement ?
– Répondez, Mia. Dites-leur ce que vous m'avez dit.
– Non, j'avais dit non.
– Suite à l'examen approfondi des faits, je rends ma décision. Je déclare le défendeur Ethan Hartley responsable.
– Quoi ?
– Vous serez suspendu un an avec effet immédiat. Vous devrez vider votre chambre et quitter le campus avant 17h.
– J'ai rien fait ! Connasse! Vous avez pas le droit de me virer ainsi. C'est du délire ! C'est pas possible.
– La voilà !
– Maman ! Sonny !
– Ça va ? ils l'ont suspendu pour un an. Ça l'a mis dans une colère noire, il hurlait, il m'a menacée ! Sanglots
– Que vas-tu faire ?
– Je vais ouvrir une enquête de police et arrêter ce salaud.
– Merci d'être venu aussi vite, Stone. Cette affaire est délicate, on veut être sûrs de rien manquer.
– C'est quoi ?
– Un viol commis il y a 3 mois à la fac, la police n'a pas été alertée. Ça a été jugé en interne.
– Y a pas eu d'examen médical, mais l'université a jugé l'étudiant responsable.
– Il a été suspendu un an. Il a menacé la victime et il risque de se venger sur elle. Victime qui, pour ne rien vous cacher... Est ma nièce de 18 ans.
– C'est bon à savoir. Rien d'autre ?
– Si, je crois ma nièce. La fac l'a crue aussi.