logo Le moteur de recherche de la télé

Bivouac


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 0h55 sur France 2

–  Des motos à perte de vue, la transhumance du Dakar vers Shubaytah a permis aux amateurs et aux professionnels de faire un bout de chemin ensemble. Un moment de convivialité pour la grande famille des motards. l'arrivée. Le classement de cette 10e étape... Au général, Brabec conforte sa première place.
– G. Robic : Retour Ce soir, les pilotes et les mécanos sont un peu dépourvus. Bonsoir Bernard Piallat, Team manager du Team PH Sport. signé la performance du jour, avec le 4e temps de l'étape...
– Oui, ila fait une très belle spéciale.
– G. Robic : 4e de l'étape et 10e du général, c'est pas mal, ça prouve que les amateurs ont pleinement leur place dans ce Dakar 2020 et que le buggy Peugeot a encore de beaux restes...
– Oui, ilvient de prendre la 10e place etje pense qu'on doit arriver à la conserver, en tout cas il va tout faire pour.
– G. Robic : Vous êtes engagé donc avec les anciens Peugeot. La première semaine a été un peu difficile avec l'abandon de Khalid al-Qassimi, mais vous avez aussi dans la catégorie SSV un tout nouveau projet, le Zéphyr, et là ça se passe parfaitement bien également avec Conrad Rautenbach_ Il est 4e du général, à 3 minutes seulement du podium...
– Oui, c'est une machine qu'on a développée tardivement, qu'on est contents d'avoir pu engager sur le Dakar. On n'a aucun souci de fiabilité important pour nous, et on est tout près du podium, on va aussi se battre très fort pour y arriver.
– G. Robic : Pour faire simple, c'est quoi un T3 prototype, en deux Parce que les SSV, on a un peu de malà comprendre, parfois...
– Les T3 prototype, ça correspond à une réglementation qui donne une cylindrée maximum, une largeur maximum, et après on peut faire à peu près tout ce qu'on veut autour sur la machine.
– G. Robic : Parfait, je vous propose de regarder en image Peugeot, avec ce résumé... note artistique: 10 aussi. Le sans-faute pour Fernando Alonso, l'Espagnol retombe sur ses jantes mais la Toyota y laisse son pare-brise et même un peu plus. Ce n'est décidément pas le jour de Toyota... Dans un long moment d'égarement, Nasser Al-Attiyah laisse filer 17 minutes et sans doute ses dernières chances de succès.