logo Le moteur de recherche de la télé

Bivouac


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 0h55 sur France 2

– Le but c'est de terminer, c'est dans 2 jours, c'est quasi là...
– Oui, on va terminer, on va aller au bout. L'année dernière, je n'ai pas pu terminer, maisje suis reparti le couteau entre les dents et cette année, on est à 2 jours de l'arrivée etje compte bien y être.
– D. Sandona : On va le suivrejusqu'au bout. Tout de suite, le résumé de l'étape moto du jour...
– Depuis le départ deJeddah, ils s'étaient donné rendez-vous ici, dans les petits quarters. Certains manquent à l'appel, alors au moment d'aborder cette étape marathon décisive, le mieux est encore de faire le vide, évacuer ce trop-plein d'émotions. Un soleil levant, le message est clair pour Honda: il est temps de ramener le trophée du Dakar à la maison. Premier de cordée au général, le soldat Ricky Brabec est en mission commando. Dans la lumière rasante, les pièges sont nombreux. L'Américain les évite avec le bon dosage, juste un rythme de croisière au-dessus de la concurrence.
– L'étape était rapide avec un soleil rasant et un cap qui changeait tout le temps. Un des waypoints était difficile à trouver, mais pour moi tout va
– Ilfaut qu'on continue à rouler comme on le fait. La course est sous contrôle, c'est très bien pour Honda.
– Et ce qui est bon pour Honda est bon pour Barreda. Brabec solidement en tête, l'Espagnol peut jouer son va-tout. Il décroche sa première victoire d'étape cette année et grimpe sur la troisième marche du podium. Un verdict en faveur du C'est ici que la direction de course a décidé de regrouper les motards et figer les chronos. Vents violents, moyens de sécurité déjà mobilisés, deux bonnes raisons de s'arrêter là. Pour eux, c'était sûrement l'étape de la dernière chance, celle qui devait les rapprocher de Ricky Brabec_ Avec plus de 20 minutes à combler, Toby Price et Pablo Quintanilla ont raté leur cible. Perdus pendant quelques minutes, ils ont payé cher l'ouverture de la piste.
– C'était très compliqué, il y avait beaucoup de kilomètres de piste, des passages de dunes et le soleil qui nous gênait. Ils ont annulé une partie de la course et pour moi ce n'est pas une si mauvaise nouvelle.