logo Le moteur de recherche de la télé

Maison à vendre


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 0h50 sur M6

– Oh, j'aime pas du tout ça.
– T'aimes rien du tout.
– Non, c'est trop fermé pour moi. Oh là, j'aime pas ça.
– Philoche, est-ce que tu vois quelques avantages ?
– Pas de vis-à-vis. On continue.
– Au rez-de-chaussée, une chambre parentale de 12 mètres carrés avec sa salle de bains attenante.
– Impeccable.
– Là-dessus, on est d'accord ? Pour une fois qu'on est d'accord Je dis "sur cette maison", hein.
– A l'étage, on trouve 2 chambres lumineuses. Alors, Sarinella ?
– Trop petite.
– Non, c'est pas petit, ça va.
– Cette pièce est plus grande que la chambre des filles.
– Stéphane obtient gain de cause avec la deuxième salle de bains.
– Ouah, la salle de bains !
– On descend ? On va parler d'argent.
– Je peux te laisser avec elle ?
– Non, surtout pas ! Cette maison s'est vendue ily a un mois 186 000 euros net vendeur.
– C'est pas possible !
– Cette maison, 20 mètres carrés plus grande que celle du couple, s'est vendue 4 000 euros de moins que le prix espéré par Sarinella.
– On a un prix au mètre carré On multiplie par votre superficie :
– Le prix, il me va pas du tout.
– Les petites surfaces valent plus cher. Doncje veux bien tenter 145 000 euros net vendeur.
– Je te fais confiance, mais je suis pas contente.
– Tu voulais plus ?
– Ah bah oui.
– Je suis là pour vous aider. Si tu me dis de vendre à 150 000 euros, je tenterai. Je tenterai. Au-dessus, c'est même pas la peine. Qu'est-ce qu'on va faire ?
– Je vais réfléchir.
– Alors, on y va.
– On y va.
– Sarinella, qui adore sa maison, a du mal à accepter la réalité Stéphane lui laisse le temps de la réflexion. (Musique rythmée) Pour que cette maison attire les visiteurs, Stéphane a appelé à l'aide Emmanuelle Rivassoux, architecte d'intérieur. Sa mission : mettre en valeur les volumes de cette petite maison sans perdre en fonctionnalité, le tout avec une décoration susceptible de charmer les visiteurs. Pourjoindre l'utile à l'agréable, c'est en bord de mer que Stéphane retrouve Emmanuelle pour discuter des travaux.
– Dans cette maison mitoyenne, mon souci, c'est qu'il n'y a pas de vraie deuxième chambre. J'ai besoin dans la mezzanine d'avoir une vraie chambre, une intimité.