logo Le moteur de recherche de la télé

Annie Girardot, à coeur ouvert


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 0h05 sur France 3

– Annie, tu fais partie demawa
– ToiaussL C'est vrai !
– Parce que je t'aime.
– Moi aussi.
– Je peux vous laisser seuls !
– Ce soir, c'est mon honneur et mon bonheur de te remettre, à l'unanimité de la profession, ce Molière d'honneur, qui te va si bien.
– Merci.
– Elle a très peur à ce moment-là de se retrouver toute seule, de ne plus travailler, qu'on l'oublie. Donc, on fait tout pour qu'elle n'ait pas cette sensation. Elle a tourné jusqu'en 2007. Et il ne fallait pas qu'elle s'arrête.
– Pour rester vivante, Annie Girardot a doncjoué jusqu'au bout. Grâce à Michael Haneke, elle remonte une dernière fois les marches du Festival de Cannes, pour présenter le film "Caché".
– Et avant de monter les marches, il y a eu un moment où elle était perdue. Je savais qu'elle commençait à être malade, l'Alzheimer. Donc, je l'ai prise de l'autre côté. Pour qu'elle sache où aller, et qu'elle soit tenue avec. Et après, elle savait. Mais il y a eu un moment de flottement Et c'est vrai que quand l'acteur travaille sur sa mémoire, la mémoire de son expérience, mais aussi la mémoire des mots, des émotions, tout d'un coup, que la mémoire parte, c'est une drôle de rencontre. Ça a dû être éprouvant pour la famille, pour elle aussi. Il y a un moment de conscience de perdre sa mémoire, mais à la fois, d'aller dans un monde ailleurs.
– C'était touchant d'être à ses côtés. Parce qu'elle voulait tellement être dans le métier, dans le succès. Et c'est toujours difficile de voir quelqu'un qui est tellement fragile et qui se bat pour rester là.
– Alors que sa maladie est visible, Annie Girardot joue une toute dernière fois son propre rôle.
– Fermez la porte.
– D'accord. Il n'y a pas de porte.
– Ouvrez la porte.
– Ben, si ! Il y a même une chaîne.
– Non, il y a un cadre et des cartes postales,
– Mais Fanny l'a ouverte !
– Eh bien, on va lui demander de l'ouvrir. Le chef opérateur m'a montré sur son bras, quand elle a commencé à parler, ça lui donnait la chair de poule. Il a fait comme ça, j'ai touché. Qu'est-ce que ça faisait sur l'équipe ! J'étais tellement fière de l'avoir dans le film.