logo Le moteur de recherche de la télé

Annie Girardot, à coeur ouvert


diffusion le jeudi 16 janvier 2020 à 0h05 sur France 3

– Derrière la Mme Tout-le-Monde se cache une femme vorace et passionnée. Tout en continuant à être la femme de son mari, elle reste indépendante.
– On arrive à reprendre
– Les habitudes, je ne connais pas ! Je ne sais pas ce que c'est que d'avoir un mari à la maison. Moi, je suis mariée, mais je suis toute seule. On me dit : "Alors, tu es une femme libre ?" Je dis: "Oui." Mais je ne suis pas libre puisque je suis mariée, c'est insoluble. Je ne peux pas trouver la solution, d'ailleurs, je ne la cherche plus. Je suis mariée, mais j'en ai les inconvénients, et je suis en même temps une femme libre, et non pas les avantages. C'est rigolo, d'ailleurs.
– Elle va rencontrer son second grand amour, qui vient après moult aventures. Parce qu'Annie Girardot a connu beaucoup d'hommes. Elle rencontre Bernard Fresson sur "Les Feux de la Chandeleur", et elle est folle de lui, et réciproquement.
– Annie avait dit à toutes les filles qui étaient sur le plateau, parce qu'elle était comme ça, très directe : "Fresson va arriver, personne n'y touche." Air d'opéra à tue-tête. Ils simulent le chant. Ils rient.
– Pendant un certain temps, ils ont vécu des amours cachés. Et puis, à un moment, c'était possible, ils ont décidé d'inventer une famille recomposée. Avec Giulia, la fille d'Annie, avec ma soeur et moi, et même ma mère qui nous a suivis dans cette histoire, après, elle est repartie ailleurs. Ils ont acheté une maison. On a vécu, je pense, sept ans dans cette maison. Cette chose qui aujourd'hui me touche beaucoup d'Annie, c'est cette volonté de créer une famille. Je pense que c'est un désir profond d'Annie qui doit être vraiment lié à son enfance, sauf qu'évidemment, ça pouvait durer un week-end, ou deux, eux n'étant pas souvent là, parce qu'ils tournaient, donc, c'était une espèce d'entreprise, où ceux qui avaient engagé toutes les choses n'étaient pas forcément là. C'était compliqué à comprendre le sens de ça.
– Lorsqu'elle tourne "Traitement de choc", à Belle-Ile-en-Mer, Annie Girardot emmène avec elle toute sa petite famille, sa fille Giulia, Bernard Fresson et ses enfants.