logo Le moteur de recherche de la télé

Tout le monde veut prendre sa place


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 11h55 sur France 2

– C'est moi dans la vie de tous les jours! C'est mon chien qui me promène.
– Ilfaut prendre
– J'ai bien éduqué mon chien, mais il est joueur, quoi.
– Ila quelâge 7 et il cavale bien!
– Faites du sport, de l'agility_
– J'en fais, mais si je gronde... J'avais appris "A ta place"_ Si je dis : "A ta place", ilvient, il se colle bien contre ma jambe. Et là, je suis le roi du monde etje marche super fier de moi. Mais si je me détends et queje lui parle pas, d'un coup, il repart en balade!
– Quand vous aurez un nouveau chien...
– Je vais garder le mien. Arrêtez de souhaiter la fin de sa vie. comme ça l'éducation se fait.
– C'est vrai, c'est pas bête.
– Et l'éduquer avec le "clicker"_ On apprend les ordres au chien en jouant et non plus en le forçant.
– Moi, c'était qu'à la voix. Il n'yajamais eu de coups. C'est au ton de la voix.
– Mais la voix n'est pas la même tous les jours.
– Quand je suis enroué... Vous, c'est quoi 7 Un outil 7
– C'est un clicker_ On conditionne le chien avec de la nourriture. Avec le clic, il essaie de comprendre ce qu'on demande. Il retient plus facilement.
– Vous l'avez toujours avec vous 7
– Non_ On dit : "A ta place!"
– Voilà ! Ah ben alors 7
– Et il obéira sans laisse.
– Maisj'aime bien qu'il me promène aussi, qu'il me baladeje l'aime. Qui a chanté en 98... 7
– Do you believe in life after love .71 can feel something inside me say, "I really don't think you're strong enough"_
– Gloria Gaynor.
– Alors, carré.
– Y a pas Gloria Gaynor.
– Et vous prenez Cher. Absolument.
– A Dortmund. Le fameux club à côté duquel... chez qui vous...
– Ça va 7
– Ils vontjouer là-bas.
– Exactement. J'ai vu le mur de Dortmund, c'est impressionnant.
– Le murjaune dans le stade.
– Impressionnant. J'ai eu la chance de faire le championnat du monde d'agility là-bas. A l'époque, j'avais un petit Jack Russel.
– Je vois.
– Je le vois plus en photo sur des bouteilles. Avec les collègues français, on s'est dit qu'on ramènérait chacun une spécialité de sa région. J'ai ramené du comté. 2 kg. Là-bas, à l'hôtel, on pose le chien pour aller boire un verre. En rentrant, je vois qu'on m'a piqué mon portefeuille au bar de l'hôtel.