logo Le moteur de recherche de la télé

Maison à vendre


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 22h55 sur M6

capture
– On resserre. On marche. Je me suis lancée dans ce projet, parce que ça fait plus de 20 ans que je fais ce métier. Je voulais donner plus de sens à ma vie pro. Elle fait attention à tout le monde.
– C'est vraiment très agréable de faire de la gym avec elle.
– C'est indispensable pour le moral! Ah oui.
– Cela fait plus de 30 ans qu'Isabelle vit à Villemoisson. Pendant 28 ans, elle a vécu dans cette grande maison avec son mari et ses deux fils, mais ily a 3 ans, à quelques centaines de mètres.
– Je me suis séparée de mon mari il y a 3 ans. Cette maison m'a permis de retrouver un petit nid douillet, où j'ai pu... reprendre le cours de ma vie.
capture
– José, son ex-mari, est resté dans la maison familiale mais il est décédé brutalement ily a 9 mois. (musique douce) Isabelle doit reprendre seule les démarches. Ses deux fils, notamment Arnaud, son cadet de 24 ans,
– Ça fait combien de temps que t'es pas venue ?
– La semaine dernière. J'essaye de venir toutes les semaines, mais tu sais, c'est difficile pour moi de venir ici.
– Prendre en charge la vente est dur pour Isabelle. Ici, les émotions sont mêlées : la mélancolie des souvenirs heureux, les tourments de la séparation et le choc de la disparition.
– Au début, bien évidemment, ça a été difficile pour moi de revenir dans la maison. Et puis, ensuite... de la mettre en vente, de m'investir dedans pour la nettoyer, pour l'arranger, puisqu'il est mort brutalement d'une infection intestinale. Voilà, du jour au lendemain, il n'était plus là. Et puis, c'est se séparer de l'endroit où j'ai vécu pratiquement toute ma vie.
– Depuis 9 mois qu'Isabelle a repris le dossier de la vente en main, elle n'a eu aucun visiteur intéressé. Elle est désemparée (musique légère) arrive dans la résidence pavillonnaire d'Isabelle. Ici, ily a une quarantaine de maisons similaires, mais ni barrière ni clôture. On accède directement à la porte d'entrée. (il sonne)
– Bonjour ! Oh, un coeur !
– C'est pour t'accueillir.
– C'est beau, ça. On s'embrasse, alors.
– Bonjour, Stéphane.
capture