logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 22h25 sur France 5

capture
– Mais oui, on peut guérir et faire des choses nouvelles avec.
– J.-P.Rosenczveig: Ce livre va être utile, non seulement aux psychiatres, mais aussi aux magistrats du siège. Il faut qu'on tienne un discours ferme et clair. On peut avoir une relation d'adulte à enfant en le respectant physiquement et sexuellement. On peut aimer son gosse sans le taper. On peut aimer une femme sans la violer. La loi apporte une réponse claire. Il faut reparler des règles du jeu. Il n'y a pas égalité entre une gamine de 13 ans et un monsieur de 50 ans. On veut l'égalité entre les hommes et les femmes de manière générale. Alors commençons par rappeler un certain nombre d'interdits. Mais ce n'est pas moral, de rappeler des interdits.
– V.Springora: Ce n'est pas une régression. C'est plutôt un progrès.
capture
– J.-P.Rosenczveig: Une femme qui se promène dans la rue, on n'a pas le droit de lui mettre la main aux fesses.
– P.Verdrager: Il faut observer les effets dans le monde social de ce livre. On voit l'intérêt très grand que suscite ce livre. J'étais en interview la semaine dernière avec le New York Times. Ce livre a fait la une du New York Times. Ily a un vrai intérêt dans le monde entier pour cette histoire. Elle a des répercussions avec plein de problématiques différentes. On s'interroge sur la censure, s'il faut laisser ou retirer les ouvrages de Gabriel Matzneff. On se pose des questions. Le ministre de la Culture demande à la BnF d'intervenir sur les livres de Gabriel Matzneff. Ça va secouer le monde social dans son intégralité. On est au début de ce processus. Ça pourra se généraliser.
– M.R.Moro: C'est aussi la reconstruction.
– François Busnel : Le mot de la fin?
– V.Springora: Merci de m'avoir invitée et surtout de cet éclairage autour de ce livre. Merci aussi d'avoir été des lecteurs et des messagers, j'espère, pour ce livre.
– François Busnel : Merci beaucoup à tous.
Et merci à vous d'avoir suivi cette émission. Merci à tous ceux et toutes celles qui m'ont aidé à préparer cette émission pour la rendre possible en direct. Vous voyez, un livre, c'est bien plus important que beaucoup d'autres choses.
capture