logo Le moteur de recherche de la télé

Par amour des Pyrénées

Faut pas rêver


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 21h05 sur France 3

capture
– Tu t'es déplacée solaire. Tu es vêtue solaire. Et on mange solaire.
– C'est votre rêve que l'on vive en autonomie uniquement grâce au soleil?
– Victor Hugo disait : "L'utopie, c'est la réalité de demain". Je passe pour un rêveur. "Il est gentil Denis, mais..." Mais nous avons raison. Et l'histoire nous donnera raison. Bernard et moi, on est dans le vrai.
– C'est un déclic. Je me rends compte que c'est possible. Ce n'est pas qu'une idée.
– Tu sors du rêve.
– C'est une réalité. Il suffit de pas grand-chose pour qu'elle passe dans le quotidien. Il fautjuste la volonté politique que l'on n'a pas aujourd'hui.
capture
– Merci pour ce repas solaire.
– Avec plaisir.
– De jour comme de nuit, entre soleil et étoiles, le ciel des Pyrénées offre un spectacle permanent. On le contemple en levant les yeux. Il est d'une pureté incomparable.
– La nuit, ici, on tutoie les étoiles. Nous sommes au sommet du pic du Midi de Bigorre, au coeur d'une Réserve de ciel étoilé. Ce label a pour but de protéger les plus beaux sites d'observation du ciel. Il en existe 14 sur la planète, dont 1, ici, dans les Pyrénées.
– Bienvenue sur la terrasse. Le ciel est magnifique ce soir.
– 25 privilégiés vont passer la nuit la tête dans les étoiles, sur la terrasse de l'observatoire d'astronomie du pic du Midi.
– Ça c'est Orion, la plus belle constellation. Il y a beaucoup d'étoiles très brillantes là-haut.
– Il y a deux étoiles et au milieu y a la Lune. On appelle ça la nébuleuse.
– Je vais tourner le télescope vers la nébuleuse d'Orion qui est juste là.
– C'est trois petits points.
– La lumière a voyagé 1 400 ans avant d'arriver dans votre oeil. Ça nous rend humble tout ça.
– Ici, on est en train de préparer l'avenir. On regarde ce qui se passe dans l'au-delà. On ne sait pas d'où on vient, mais on ne sait surtout pas où on va.
capture