logo Le moteur de recherche de la télé

Par amour des Pyrénées

Faut pas rêver


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 21h05 sur France 3

capture
– La solitude, c'est quelque chose. La tranquillité, c'est un besoin. Je ne suis pas un ermite. Mais je voulais de la tranquillité. C'est ça que je recherchais. Si on s'arrête de parler, on entend le silence. Ca, c'est précieux.
– Merci beaucoup, Pierre.
– Avec plaisir. Ça a été un plaisir. Au revoir.
– De même. Au revoir. Derrière ce décor de carte postale, la Cerdagne est aussi le théâtre d'expérimentations étonnantes. Notamment en matière d'énergies renouvelables. J'ai vécu un jour 100% solaire. Bernard est un sacré inventeur. Il arrive. Justement à bord de l'une de ses inventions. Quelle allure !
– Salut.
– Bonjour. On vous voit arriver de loin.
capture
– Il y a peu de vélos comme ça.
– Il n'y en a pas beaucoup. C'est avec ça que je vais essayer de te faire découvrir la Cerdagne, le pays du soleil, avec un vélo solaire. J'espère qu'on aura plus de soleil.
– Ce vélo est bluffant. Comment ça fonctionne ? Vous m'expliquez ?
– Des panneaux solaires captent l'énergie du soleil. Cette énergie va être transformée par les convertisseurs que l'on a ici, on en a trois, en énergie électrique. Puis, par les câbles, acheminée jusqu'aux deux batteries qui permettent de rouler même quand il fait gris, comme cet après-midi. Mais sans problème, on peut faire une centaine de kilomètres uniquement...
– Avec les batteries.
– C'est high-tech.
– Ce vélo a fait plus de 8 000 kilomètres et il n'a jamais été rechargé sur secteur.
– Qu'avec le soleil?
– Oui.
– C'est parti ! Avec les pierres partout... Ça sent bon la terre humide. Comme on est au ras du sol, on a les odeurs de la terre...
– C'est aussi l'avantage de ce vélo. Tu as vu la vue que tu as ? Par rapport à un vélo droit, tu as la tête qui te permet d'avoir un large champ de vision. Tu n'as pas mal à la nuque.
– C'est vrai. On n'a pas l'habitude de voir le monde défiler en étant couché. C'est un peu comme si on était dans la position allongée dans un canapé en voyant le monde défiler autour. C'est très bizarre.
capture