logo Le moteur de recherche de la télé

Par amour des Pyrénées

Faut pas rêver


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 21h05 sur France 3

capture
– Ce télescope inventé pour le pic dans les années 30 peut recréer une éclipse artificielle du Soleil. Depuis qu'il existe, les astronomes se relaient en permanence sous sa coupole. Ils observent les protubérances de la couronne solaire. Ces impressionnantes éruptions de gaz, qui donnent naissance aux aurores boréales.
– Oui, y a une belle activité.
– C'est calme. Les protubérances ne changent pas d'un jour à l'autre.
– D'accord.
– Grâce à la pureté du ciel pyrénéen, le Soleil dévoile ici ses secrets, comme nulle part.
capture
– Quelles tailles elles font, celles du pourtour ?
– Le diamètre du Soleil c'est Ca, ça fait des dizaines de milliers de kilomètres. On devine des filaments.
– Parce que des passionnés d'astronomie s'y succèdent chaque jour depuis 140 ans, l'observatoire reste aujourd'hui l'un des plus performants au monde.
– La richesse c'est le croisement de connaissances, de compétences et de personnalités. J'apprends toujours de nouvelles choses. On est au coeur de la machine de connaissances. Et c'est super pour en profiter, justement.
– C'est la fin de la journée. Ils sont des centaines venus spécialement pour assister au coucher du roi Soleil. Mais tous ne sont pas là pour la contemplation. Jean-François est venu travailler. Ce photographe se définit lui-même comme "montreur d'étoiles". Ce soir, à la demande de Nicolas, il doit réaliser des prises de vue spécifiques à la Réserve de Ciel Etoilé.
– Avec nos yeux, on distingue quelques milliers d'étoiles avec le ciel du pic du Midi. Mais il y a tout un univers encore qui est visible grâce à un capteur photographique. En faisant des poses longues, on récupère plus de lumière et donc on peut découvrir encore plein d'autres choses inaccessibles pour nos yeux.
– Le public est redescendu peu à peu vers la plaine. Sur la terrasse, Nicolas a rejoint Jean-François. Cette nuit, les deux hommes vont vivre ensemble une première.
– Quelle heure c'est, là ?
– On lance la programmation. Il est 21h41 et on est à H moins 4 minutes pour l'évènement.
– D'accord.
capture