logo Le moteur de recherche de la télé

La grande librairie


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 20h50 sur France 5

capture
– Votre livre est une démonstration implacable de la notion d'emprise.
– François Busnel : C'est quoi, l'emprise, Marie Rose Moro?
capture
– M.R.Moro: C'est un processus qui se situe au niveau collectif, au niveau du lien et de l'intime. Il ne peut pas y avoir de consentement éclairé et symétrique entre un adulte et une jeune fille ou un jeune garçon de cet âge-là. Quant à la question du contexte, que c'était violent, interdit et que ça faisait mal aux enfants et aux jeunes filles. Egalement que c'était quelque chose d'une grande violence. On le savait dans la société, dans les études et au niveau du bon sens commun. Les études psychologiques au long cours et les études de pédopsychiatrie évoquaient des enfants ayant vécu ce type de traumatisme sexuel, et également les effets de ces traumas sur le moment et dans le développement futur des victimes. A cet âge-là, on se construit, on grandit, on se développe. Ça a donc un effet immédiat et un effet à venir sur le rapport que la jeune fille ou le jeune homme a avec lui-même et avec les autres. Tout ça, on le savait.
– François Busnel : Si on le savait, comment expliquer qu'une petite élite qui compte des gens avisés comme Jean-Paul Sartre, Françoise Dolto, Gilles Deleuze, Jacques Derrida, Michel Foucault... Attendez, je ne dis pas qu'ils ont cautionné.
– M.R.Moro: Mais tout simplement parce qu'on ne regardait pas les choses du point de vue de l'enfant, mais de l'adulte.
– François Busnel : On refusait de regarder le désir de l'enfant et sa sexualité.
capture