logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

Journal 20h00


diffusion le mercredi 15 janvier 2020 à 20h00 sur France 2

– n'avait que trop duré. Elle aurait coûté 200 millions à la RATP et 850 millions à la SNCF. Si le trafic des trains s'est nettement amélioré, celui des métros est toujours très compliqué, car la moitié des conducteurs n'a toujours pas repris le travail. Pourquoi sont-ils parmi les plus mobilisés?
– D'habitude, ils conduisent des rames. Station Bastille, dans l'est de Paris: ces conducteurs proposent aux voyageurs d'alimenter
– En 3 heures, on a dû prendre 17 euros. Ça nous permet, quand on fait des réunions,
– 42 jours que Bastien Berthier a cessé de travailler. Il avait épargné un mois de salaire et se dit prêt à continuer. de l'âge pivot ou les consignes de l'Unsa, leur syndicat.
– On n'est pas des enfants.
– Aujourd'hui, entre 50 et 60 % des conducteurs de la RATP sont grévistes. C'est 2 fois plus qu'à la SNCF, qui en enregistre 25 %_ Une détermination diversement appréciée par les voyageurs.
– Il faut arrêter d'embêter tout le monde.
– Le gouvernement ne négocie pas avec nous. La pollution, les horaires... On fait 1 Noël sur 3 à la maison.
– Changez de métier, puisque vous le saviez!
– Merci.,m_o_ Tant quej'ai un peu de blé queje peux donner... Tout le monde en chie. C'est pour nous.
– Particularité à la RATP: les conducteurs sont affectés à une ligne précise et certaines restent donc fortement perturbées. Les décisions de reprise ou non du travail se prennent en assemblée générale.
– A_-S_Lapix: Autres mécontents très mobilisés contre la réforme des retraites: les avocats. Ils bloquent les tribunaux et donc les procès depuis une dizaine de jours. Aujourd'hui, N_Belloubet leur a proposé de maintenir une caisse qui soit propre à leur profession au sein du régime universel. Proposition rejetée par les robes noires, qui veulent conserver leur régime autonome.
– Des tentes au coeur du tribunal de Bobigny et une colère qui ne retombe pas. Ce soir, ces avocats ont décidé d'occuper le palais de justice. Ils protestent contre le projet de réforme des retraites.
– Le gouvernement, malgré le fait que tous les barreaux de France soient en grève, a décidé de ne pas écouter.